croix-sang-MPI

Faire de la Belgique « un havre de paix » pour les chrétiens d’Orient victimes de persécutions ? C’est la proposition de la sénatrice Vanessa Matz et du député George Dallemagne dans une carte blanche publiée par le journal  La Libre Belgique

Les deux élus du cdH (« humanistes », ex-démocrates-chrétiens) évoquent la « tragédie quotidienne» des chrétiens dans plusieurs pays orientaux, notamment ceux traversés par des révolutions « démocratiques » qui ont accru les persécutions dont sont victimes les chrétiens.

« Les chrétiens d’Orient sont menacés dans leur vie, dans leur foi, dans la liberté du culte, dans leurs droits ordinaires de citoyens ou de résidents de plusieurs pays musulmans, même de régime laïc, du bassin méditerranéen: en Tunisie, en Egypte, en Syrie, au Liban et même en Turquie », écrivent les parlementaires.

L’Europe “ne peut-elle faire davantage qu’exprimer son indignation verbale à travers les communiqués de Catherine Ashton ou des résolutions du Parlement européen ? », s’interrogent les deux élus.

Ils appellent à « refuser l’octroi de visas européens pour les auteurs et complices de ces crimes », à « geler leurs avoirs financiers » et à « renforcer l’embargo sur les armes et les matériels utilisés par les forces de l’ordre ou les milices qui s’en prennent aux minorités religieuses ».

De son côté, la Belgique « peut aider directement ces communautés et, le cas échéant, offrir un havre de paix aux membres de ces communautés victimes de persécution », recommandent ces parlementaires.

Que ces deux élus, habitués aux prises de position favorables à l’accueil des immigrés, s’intéressent pour une fois davantage au sort des chrétiens persécutés, voilà qui méritait d’être souligné.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

2 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Le mariage chrétien. Allocutions du pape Pie XII

Au cours de ses audiences, le pape Pie XII avait l’habitude de s’adresser aux nouveaux mariés, venus à Rome pour leur voyage de noces.

Le Saint-Père leur parlait du rôle respectif de l’homme et de la femme, de leur harmonieuse collaboration, de l’amour qui les lie, des grâces sacramentelles auxquelles ils ont droit, des épreuves qu’ils pourront rencontrer, mais surtout des joies qui leur seront données, de la bénédiction des enfants et de l’éducation qui en est le corollaire.

Le Pasteur angélique possédait, à un degré étonnant, le don de renouveler un sujet, de varier son discours ou d’aborder un même thème sous des aspects différents. Chacune de ses allocutions est ainsi profondément originale et ouvre au lecteur des perspectives inédites.

De ces textes riches de doctrine, de fine psychologie, de conseils avertis, Pie XII n’a pas voulu faire un exposé technique. C’est une âme vivante et sensible qui s’exprime, celle d’un père qui communique à ses enfants son espérance surnaturelle en la valeur inestimable du mariage chrétien.

%d blogueurs aiment cette page :