La consultation du Conseil économique, social et de l’environnement (CESE),

du 17/2/2021 au 7/3/2021, avait montré un très net rejet du passeport vaccinal

La consultation du Conseil économique, social et de l’environnement, organisé du 17/2/2021 au 7/3/2021, avaient donné les résultats définitifs suivants :

Participants: 110 507 (beaucoup plus qu’un sondage!)

Très défavorables: 67,1%

Défavorables: 5,6%

Total des avis défavorables: 72,7%

Favorables: 5,1%

Très favorables: 20,2%

Total des avis favorables: 25,3%

Mitigés: 2%.

La grande majorité des Français ayant répondu s’était donc opposés au passeport vaccinal. Comme pour le soi-disant « mariage » homo., le gouvernement a méprisé leur avis.

Les trois principales raisons évoquées par les opposants étaient les suivantes :

1) Atteinte aux libertés privées.

2) L’efficacité et la sûreté du vaccin n’ont pas été prouvées.

3) Ce passeport créerait une discrimination entre les citoyens.

A quoi sert le CESE, et les coûts qu’il occasionne, si le gouvernement ne tient pas compte des consultations qu’il effectue ou des pétitions qui lui sont adressées? On ferait mieux d’utiliser cet argent pour créer des lits dans les services d’urgence!

Gontran Paume

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Je veux recevoir la lettre d'information :

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

2 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

La vérité à la France

La France est arrivée à un moment solennel où il est nécessaire de lui dire la vérité. Si elle peut l’entendre, elle refera ses forces presque épuisées, elle reprendra une marche sûre, véritablement et solidement progressive; si elle ne peut pas l’entendre, elle marchera à une ruine certaine, à un abaissement dont elle ne se relèvera jamais.

Cliquez ici pour vous le procurer.

%d blogueurs aiment cette page :