L’information a été donnée sur l’excellent blog de Lionel Baland, remarquablement informé pour tout ce qui concerne les mouvements patriotiques européens : un restaurant bavarois a du fermer car des membres de PEDIGA y mangeaient  :

« La pizzeria « Casa mia » ferme ses portes le 21 juillet 2017 suite au fait que des membres de PEGIDA y mangeaient régulièrement sans faire part de leur appartenance à ce groupe et sans y distribuer de tracts. Située dans le quartier de Sendling [à Munich], elle était en activité depuis 14 ans. Un responsable politique social-démocrate (SPD) du quartier a alors lancé une campagne en vue d’interdire aux membres de PEGIDA de se réunir dans les restaurants du quartier et PEGIDA Munich a répliqué en appelant sur sa page Facebook ses sympathisants à aller manger dans ce restaurant. La brasserie a décidé de rompre le contrat qui la lie au restaurateur par crainte pour sa réputation et le restaurant doit fermer ».

Encore une fois, preuve est faite que la gauche est génétiquement totalitaire. Elle dissimule sa vraie nature sous un vernis plus ou moins épais d’hypocrisie comme on dissimule les vieilles mules sous un frein doré. Que la personne de gauche soit communiste ou sociale-démocrate, on retrouve chez elle les mêmes instincts et, quoi qu’ils en disent, une alliance de fait dans la délation et la chasse au déviant. Le socialiste est différent du communiste comme Al-Nosra l’est de Daech. Comme dit un proverbe de par chez moi : « Les ânes galeux se flairent à neuf collines de distance ».

Familles catholiques dénoncées à la DDASS par des francs-maçons (cas personnellement connus en Normandie, en Auvergne et en Vendée), employés patriotes dénoncés à leurs employeurs, enseignants catholiques dénoncés par des laïcards, magasins de militants du FN saccagés quand ce n’était pas des tentatives d’incendie contre leurs domiciles personnels,  mystérieux tueur en série tuant comme par hasard 3 filles de militants FN, mystérieuses disparitions ou meurtres d’enfants catholiques, site internet dévoilant l’identité de résistants, y compris photos et lieu de scolarisation de leurs enfants… Flics de la pensée en mode « méchant flic, gentil flic ». Méchants flics à la La Horde, Reflex, Golias.  Gentils flics à la Lebourg, Doucet, Albertini. Mais même motivation, même buts. La gauche flique, la gauche fiche, la gauche dénonce, même quand – individuellement – elle change de bord. N’oublions pas que le plus implacable des juges nazis, Roland Freisler (un tiers des exécutions capitales du Reich à lui tout seul !) était un ancien bolchevik retourné, compagnon de route de Lénine.

Mais la délation n’est que l’une des jambes de la gauche en marche. L’autre est le véritable climat de haine, dont nous avons vu le paroxysme lors de n’entre-deux-tours des élections présidentielles de 2002 et 2017. L’équivalent contemporain du Ministère de la Vérité créé un climat anxiogène, notamment à l’intention des populations nord-africaines  maintenue dans une fange de rancœur paranoïaque, mais également par une surabondance de navets grassement subventionnés, présentant toute forme d’opposition au régime comme une sorte de race inférieure. Un exercice intéressant à faire : relisez tous les livres des historiens officiels sur le mécanisme de propagande ayant amené à la Shoah. Comparez les œuvres des « artistes » du régime sur les opposants avec la propagande nazie. C’est exactement les mêmes techniques. On peut donc en conclure qu’ils veulent en arriver aux mêmes résultats, à savoir l’extermination de l’opposition réelle.   1940 : Le Juif Süss, c’est hier. 2014 : Chemin de Croix. 2017 : Chez nous, c’est aujourd’hui, c’est la même chose, le talent en moins…

Hristo XIEP

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Vaccin, ce que l'on vous cache

Numéro 77 de la revue de CIVITAS,

Un numéro qui contient de la dynamite !!!

N'hésitez pas à vous abonner ! Un abonnement annuel à 30 € seulement !

6 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Revue choc sur le vaccin : un scandale moral, médical et politique

La dernière revue de CIVITAS arrive, c’est un baton de dynamite ! Vous pouvez déjà la précommander !

La célèbre généticienne Alexandra HENRION CAUDE y donne un entretien exclusif et explosif, et le père Joseph y aborde avec rigueur et clarté le scandale moral.

Vaccin, ce que l’on vous cache

Numéro 77 de la revue de CIVITAS,

Un numéro qui contient de la dynamite !!!

N’hésitez pas à vous abonner !

Un abonnement annuel à 30 € seulement !

%d blogueurs aiment cette page :