Ces derniers temps, la question canonique concernant la déposition du pape semble être un sujet qui agite les esprits. De par le monde. Serait-ce parce qu’avec François et sa révolution, succédant à l’abdication déconcertante de Benoît XVI, les fidèles sont profondément troublés ?

Après l’annonce par un cardinal romain d’une possible « correction fraternelle du pontife » à cause de l’exhortation scandaleuse sur la famille Amoris laetitia, qui fut suivie d’un appel de journalistes catholiques américains auprès du nouveau césar américain Donald Trump afin qu’il lance une enquête sur de possibles manœuvres des lobbies gérés par Soros, Clinton, Obama et compagnie pour renverser le pape Ratzinger et installer au Vatican le pape Jorge Maria Bergoglio, ce qui pose la question de la validité de cette abdication et par ricochet de l’élection de François, voici que prochainement un colloque universitaire international, organisé par la célèbre université parisienne La Sorbonne, va se réunir à Paris pour étudier la question de la “déposition du pape”. Retour au temps du Grand Schisme d’Occident dirait-on !

Tout comme durant cette époque sombre qui alignait ses deux et trois papes, ses conclaves illégaux, ses conciles illégitimes, ses factions et partis, un empereur appelé à la rescousse pour régler le schisme, la déposition du pape est redevenu un sujet qui préoccupe grandement le monde catholique d’aujourd’hui.

Mais pas uniquement. Le monde hostile au catholicisme, le monde du gauchisme international et du mondialisme apatride a tout intérêt à conserver François le plus longtemps possible sur le trône pétrinien. Comme le pape argentin est un agent efficace de la subversion progressiste mondiale et de la submersion migratoire de l’Occident, son éviction serait une défaite pour le nouvel ordre mondial en train de se mettre en place. Ce que ces puissants lobbyistes ne pourraient tolérer…

Francesca de Villasmundo

Vous pouvez retrouver tous les articles d'actualité religieuse de MPI, augmentés d'une revue de presse au jour le jour sur le site medias-catholique.info

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

24 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Le mariage chrétien. Allocutions du pape Pie XII

Au cours de ses audiences, le pape Pie XII avait l’habitude de s’adresser aux nouveaux mariés, venus à Rome pour leur voyage de noces.

Le Saint-Père leur parlait du rôle respectif de l’homme et de la femme, de leur harmonieuse collaboration, de l’amour qui les lie, des grâces sacramentelles auxquelles ils ont droit, des épreuves qu’ils pourront rencontrer, mais surtout des joies qui leur seront données, de la bénédiction des enfants et de l’éducation qui en est le corollaire.

Le Pasteur angélique possédait, à un degré étonnant, le don de renouveler un sujet, de varier son discours ou d’aborder un même thème sous des aspects différents. Chacune de ses allocutions est ainsi profondément originale et ouvre au lecteur des perspectives inédites.

De ces textes riches de doctrine, de fine psychologie, de conseils avertis, Pie XII n’a pas voulu faire un exposé technique. C’est une âme vivante et sensible qui s’exprime, celle d’un père qui communique à ses enfants son espérance surnaturelle en la valeur inestimable du mariage chrétien.

%d blogueurs aiment cette page :