Le sang répandu par la tuerie islamiste à Barcelone n’est pas encore sec que les autorités artistiques de la ville se courbent devant la religion musulmane.

Le Liceu, le théâtre sur la Rambla où a eu lieu l’acte terroriste, a décidé de substituer « croix » avec « amour » dans un célèbre air de Rossini pour ne pas offenser les mahométans. Par « opportunité religieuse » explique le théâtre catalan.

Tirer le rideau : le politiquement correct fait son show ! Et il le fait au fameux 51 de cette Rambla devenue une longue rue de sang et d’horreur. Le 17 août dernier, le terroriste qui a lancé son fourgon sur la foule a terminé sa course assassine exactement là, devant le Liceu. Et c’est là, dans le théâtre le plus prestigieux et ancien de Barcelone, et une des scènes les plus fameuses au monde, que la magistrale lâcheté de cet Occident matérialiste et hédoniste sera représentée : cacher ses racines chrétiennes pour éviter de heurter la sensibilité de ceux qui n’hésitent pas à tuer !

Ainsi du 13 au 20 septembre la représentation de l’œuvre lyrique de Rossini « Le voyage à Reims » subira une transformation que les bien-pensants nommeront innocemment une « altération lexicale » afin d’éviter que le mot croix ne vienne désobligeamment énerver les chastes oreilles de musulmans susceptibles. Amour viendra prendre sa place. Et la Croix se voit enterrée par le multiculturalisme fanatique !

Le personnage Corinne de Rossini, interprété par la fameuse soprano moldave Irina Lungu, chantera une version censurée qui donne ceci :

« Comme sur le Tibre et à Solima, héraut de la victoire, symbole de paix et de de gloire, l’amour resplendira. »

Irina Lungu à qui l’on impose cette variante bien-pensante, a extériorisé toute sa frustration sur Facebook :

« La phrase “la Croix” resplendira a été enlevée de mon air pour des motifs de religieusement correct. Aussi je m’attends que dans mon prochain rôle dans Les Pêcheurs à la place de “O Dieu Brahma” je doive chanter quelque chose du type “paix et joie soit avec vous”. Mais peut-être bien que Brahma n’embête personne pour le moment ? »

Le théâtre de l’horreur devient le théâtre de la courbette ! Baisser le rideau !

Francesca de Villasmundo

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Vaccin, ce que l'on vous cache

Numéro 77 de la revue de CIVITAS,

Un numéro qui contient de la dynamite !!!

N'hésitez pas à vous abonner ! Un abonnement annuel à 30 € seulement !

7 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Revue choc sur le vaccin : un scandale moral, médical et politique

La dernière revue de CIVITAS arrive, c’est un baton de dynamite ! Vous pouvez déjà la précommander !

La célèbre généticienne Alexandra HENRION CAUDE y donne un entretien exclusif et explosif, et le père Joseph y aborde avec rigueur et clarté le scandale moral.

Vaccin, ce que l’on vous cache

Numéro 77 de la revue de CIVITAS,

Un numéro qui contient de la dynamite !!!

N’hésitez pas à vous abonner !

Un abonnement annuel à 30 € seulement !

%d blogueurs aiment cette page :