La Fédération nationale de la Libre Pensée est une officine d’ayatollahs de la laïcité dont le principal loisir consiste à traquer toute trace de christianisme dans l’espace public français.

Ce sont ces olibrius qui saisissent les tribunaux pour faire retirer les crèches de Noël des mairies. Ce sont les mêmes qui s’acharnent, par tribunaux interposés, à vouloir faire retirer la croix qui surplombe la statue de Jean-Paul II à Ploërmel.

Les mêmes ne voient par contre aucun problème à organiser avec l’Association des Amis de Fred Zeller un colloque “Frédéric Zeller, le militant, l’artiste et le franc-maçon dans son siècle” dans une salle appartenant à la mairie de Toulouse.

La Fédération nationale de la Libre Pensée est bien entendu une émanation de la franc-maçonnerie. On sait moins qu’elle se caractérise également par sa porosité avec le trotskisme.

Le précédent président de la Fédération nationale de la Libre Pensée n’était autre que Marc Blondel, qui avait été durant quinze ans le secrétaire général de Force Ouvrière, mais qui était aussi membre du Parti Socialiste et frère trois points du Grand Orient de France. Ce sont les trotskistes lambertistes qui l’avaient désigné à la tête de la Libre Pensée. Ceux-ci ont pris le contrôle de la Fédération nationale de la Libre Pensée au cours des années 80.

Le trotskisme lambertiste se réfère à Pierre Boussel-Lambert, membre de Force Ouvrière, candidat à l’élection présidentielle de 1988 pour le Parti des Travailleurs (devenu Parti Ouvrier Indépendant). Lorsque celui-ci décède en 2008, le journal de la Libre Pensée lui consacre deux pages élogieuses.

Jean-Sébastien Pierre, actuel président de la Libre Pensée

A la mort de Marc Blondel, c’est Jean-Sébastien Pierre qui lui succède. Ce professeur d’université laïciste est actif depuis plusieurs années dans tout ce qui concerne les projets mortifères en matière bioéthique.

 

Mais le véritable patron de la Fédération nationale de la Libre Pensée n’est pas son président mais son secrétaire général, le franc-maçon trotskiste Christian Eyschen, en place depuis 1995.

Christian Eyschen

Christian Eyschen est l’auteur d’ouvrages au contenu explicite, franc-maçon.

Il est aussi l’auteur de pamphlets anti-catholiques.

Christian Eyschen avait pris la parole le 1er mai 2017 devant le mur des Fédérés au Père-Lachaise. Il a apporté le ” salut fraternel ” de la Libre Pensée en souvenir du ” prolétariat parisien ” de la Commune monté ” à l’assaut du ciel contre la réaction et le cléricalisme “.

Ensuite, Christian Eyschen, pour qui la laïcité signifie parfois allahicité, a dénoncé les attaques ” communautaristes et haineuses ” contre ” nos concitoyens suspects parce que d’origine arabo-musulmane “.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Vaccin, ce que l'on vous cache

Numéro 77 de la revue de CIVITAS,

Un numéro qui contient de la dynamite !!!

N'hésitez pas à vous abonner ! Un abonnement annuel à 30 € seulement !

7 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Revue choc sur le vaccin : un scandale moral, médical et politique

La dernière revue de CIVITAS arrive, c’est un baton de dynamite ! Vous pouvez déjà la précommander !

La célèbre généticienne Alexandra HENRION CAUDE y donne un entretien exclusif et explosif, et le père Joseph y aborde avec rigueur et clarté le scandale moral.

Vaccin, ce que l’on vous cache

Numéro 77 de la revue de CIVITAS,

Un numéro qui contient de la dynamite !!!

N’hésitez pas à vous abonner !

Un abonnement annuel à 30 € seulement !

%d blogueurs aiment cette page :