Le quotidien belge Le Soir publie un long entretien avec Dorothée Goffin, ingénieur chimiste, docteur en sciences agronomiques et ingénierie biologique, cofondatrice du Smart Gastronomy Lab. Il y est largement question de l’alimentation du futur, du moins telle que certains voudraient nous l’imposer.

Morceaux choisis.

Le développement de produits par la science peut aussi faire peur, comme le développement de la viande in vitro par exemple.

Pour l’instant, la viande développée en laboratoire est encore à l’état de prototype. Mais de gros acteurs essaient de la développer à grande échelle et de la rendre accessible. Le premier steak in vitro mis au point est pour le moment impayable. L’idée, c’est de pouvoir en faire des productions rentables. Donc ça existe, oui, mais c’est une solution parmi d’autres.

Plus loin, l’article évoque d’autres caprices de riches.

On parle aussi de plus en plus de réalité augmentée dans les restaurants…

C’est quelque chose qui est très tendance, en effet. Vous avez par exemple des restaurants où il y a des dispositifs qui amplifient le bruit de ce que vous mâchez pour avoir un impact sur votre satiété ou des lunettes à réalité augmentée qui vous font croire que votre assiette est plus remplie que ce qu’elle n’est.

La réalité augmentée peut se mettre au service d’une expérience culinaire, comme le Sublimoton à Ibiza, le restaurant le plus cher du monde, où les murs et la table sont des écrans tactiles interactifs. Vous êtes mis dans une ambiance en fonction de ce que vous mangez.

C’est sans doute la gastronomie selon Attali…

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

2 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

A l’heure de la 3ème dose et de la 5ème vague de mensonge, nous vous recommandons le livre : Les vaccins en question

Les vaccins en question – avec une préface d’Alexandra Henrion-Caude

Le livre de la biologiste américaine Pamela ACKER « Les vaccins en question », ouvrage préfacé dans sa version française par la généticienne Alexandra HENRION-CAUDE, ancienne directrice de l’INSERM et spécialiste de l’ARNm, avec une postface du Docteur Roullet bien connu de nombreux poitevins .

Ce livre a le grand mérite d’aborder la biologie et la technique vaccinale mais avec l’éclairage de la morale, et la mise en perspective des conséquences secondaires réelles mais bien souvent ignorées. Les intérêts et les manipulations des grands groupes pharmaceutiques ne sont pas oubliés !

17 € seulement !

A commander sur MEDIAS CULTURE ET PATRIMOINE.

%d blogueurs aiment cette page :