Mercredi soir, 8 juillet 2020, le compte Twitter officiel de la Ligue de Défense Noire Africaine (LDNA) affichait quatre messages qui constituent sans aucune équivoque une incitation à la haine et à la violence antichrétienne ainsi qu’au saccage des églises en France.

Il est grand temps que les responsables du Vatican dissolvent eux-mêmes leur @Eglisecatho – précédées de réparations justes – car bientôt, la société civile s’en chargera mais dans une grande violence !“, écrit la Ligue de Défense Noire Africaine.

Et pour illustrer ses intentions, la LDNA publie des photos particulièrement explicites en gros plan ci-dessous.

Ce jeudi matin, 9 juillet 2020, la LDNA a retiré ses quatre tweets, craignant sans doute une fermeture de son compte Twitter. Mais les faits sont là. Les captures d’écran démontrent bien quel est l’état d’esprit qui règne à la LDNA.

Dans un pays qui se respecte, cette organisation devrait être dissoute et ses membres renvoyés dans leur pays d’origine.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

11 commentaires