genitarte_2

La mairie de Madrid est au centre d’une vive critique pour avoir soutenu une exposition intitulée « GenitArte» dont le contenu est une série obsessionnelle de représentations de vagins. L’exposition est organisée par la Fondation Sexpol, un organisme féministe qui considère le sexe comme un outil politique pour son combat révolutionnaire. La Fondation Sexpol a pour logo le dessin d’un bébé se touchant le sexe !

Or cette exposition était organisée dans le hall d’un centre culturel fréquenté par de nombreux enfants. Devant les protestations émises par de très nombreux parents, le conseil municipal a mis fin à l’exposition deux jours avant la date prévue.

Depuis que l’extrême gauche et la gauche se partagent le pouvoir dans de nombreuses mairies, les provocations  les plus scandaleuses se multiplient, tant à l’encontre des familles que du christianisme.

 

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Je veux recevoir la lettre d'information :

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

2 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Pour Noel,

offrez à vos proches un abonnement

à la revue de CIVITAS !

Le numéro 82 – Franc-maçonnerie, un excellent numéro, est le dernier sorti !

Cliquez ici pour vous abonner.

%d blogueurs aiment cette page :