L’affaire Vincent Lambert n’est autre qu’une légalisation détournée de l’euthanasie. Et c’est bien contre ce projet mortel de société que se battent les parents, frères et sœurs de Vincent Lambert.

La mère de Vincent en appelle à un rassemblement dimanche devant l’hôpital de Reims où se trouve son fils, tétraplégique, afin de tenter d’empêcher l’arrêt programmé de l’alimentation et l’hydratation annoncé par le médecin du CHU de Reims, le docteur Vincent Sanchez.

«Ce dimanche 19 mai, je serai dès 15h00 devant l’hôpital de Reims pour les supplier de continuer à hydrater et nourrir Vincent. En France, en 2019, personne ne devrait mourir de faim et de soif. Si vous le souhaitez, vous pouvez m’accompagner», écrit Viviane Lambert sur le site «Je soutiens Vincent».

«Il faut garder espoir jusqu’au bout et expliquer à tout le monde que Vincent n’est pas en fin de vie, il est handicapé ! Rien n’est perdu, le comité des personnes handicapées de l’ONU a demandé à la France de continuer à hydrater et alimenter Vincent», ajoute-t-elle. «Il faut que la France respecte la convention qu’elle a signée, elle doit le faire pour Vincent mais aussi pour tous les autres handicapés».

Francesca de Villasmundo

   

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

13 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires