foetus-MPI

Vers minuit, la préfecture de police de Paris a averti le Docteur Xavier Dor, président de SOS Tout-Petits, qu’elle interdisait le Rosaire pour la Vie prévu ce matin.

Comme dans de nombreuses villes de France – et même dans d’autres pays -, une déclaration de manifestation avait été déposée à Paris dans la cadre de la grande journée de prières organisée par le Dr Dor, courageux et infatigable défenseur de l’enfant à naître. La préfecture de Paris a profité de l’annonce de contre-manifestations pour décider d’interdire le rassemblement contre l’avortement en parlant de risque de troubles de l’ordre public.

Il est significatif que dans un tel cas, la préfecture de Paris choisisse de cette façon de donner raison à ceux qui, contre la loi, menacent de troubler cet ordre public. Féministes, « tricoteuses » et autres socialistes n’ont aucune honte à s’allier pour l’occasion aux hordes de nervis de l’extrême gauche la plus radicale.

Le rôle de la préfecture devrait au contraire consister à assurer l’ordre public en protégeant les personnes répondant à l’appel du Dr Dor dans le cadre légal d’une manifestation déclarée.

Cette méthode est au final la plus sûre façon de créer des incidents puisque les militants pro-vie n’auront pas pu être avertis de cette interdiction compte-tenu du caractère extrêmement tardif de son annonce.

Agissant de la sorte, la préfecture pose un acte politique, ce qui n’est pas sa mission.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

1 Commentaire
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

YouTube supprime définitivement la chaine de MPI – Aidez-nous !

Le 6 octobre 2021, Youtube nous a envoyé un email pour nous signifier la fermeture de notre chaine Youtube.

Voici des donc des milliers de vidéos, des centaines d’heures de films qui disparaissent, sans compter la disparition de nos dizaines de milliers d’abonnés que nous avions.

Cette censure intervient également après la fermeture de notre page Facebook et notre déréférencement par Google. Mais ces attaques ne seront pas les dernières.

Nous avons également reçu un email de Google nous indiquant que les recettes publicitaires cesseraient à coompter du mois de décembre pour tout site mettant en doute le changement climatique…

Ils nous faut donc développer d’autres outils, d’autres façons d’atteindre nos lecteurs. Et ce sont des investissements lourds.

Aidez-nous, nous avons besoin de vous !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !

%d blogueurs aiment cette page :