L’Église conciliaire sombre dans des scandales sexuels sans précédents, la division est partout, la désobéissance s’érige en maître de toute part, la pauvre unité doctrinale qui pouvait subsister dans le monde conciliaire, malgré des années de modernisme et de progressisme effrénés s’effrite, les églises se vident et les sectes font le plein, et le pape François a une préoccupation primordiale : la montée des ‘populismes ‘ !

Non pas que la mort de l’Église conciliaire et de sa doctrine néo-protestante et néo-moderniste nous rendrait triste. Bien au contraire… Mais l’attitude du pape argentin, plus préoccupé des choses temporelles que spirituelles, témoigne du peu de considération qu’il a pour la désorientation religieuse et morale des fidèles de son troupeau qui ne savent plus à quels vrais saints se vouer pour sauver leur âme ; et du peu d’intérêt qu’il a pour l’apostasie diabolique qui peuple l’enfer !

Lors de ses vœux au corps diplomatique auprès du Saint-Siège, le pape François a donc mis en garde contre « le retour des populismes », la bête noire à éradiquer de la surface de la terre plus que l’empire de Satan qui s’intensifie sur le monde par la faute de bien de ces diplomates initiés à des politiques anti-chrétiennes et promouvant les mœurs contre-nature.

Il a évoqué « la période entre les deux guerres » quand « les propensions populistes et nationalistes prévalaient sur l’action de la Société des Nations » pour en faire un parallèle avec l’époque actuelle : d’après lui « la réapparition de telles pulsions est en train d’affaiblir le système multilatéral, avec comme conséquences un manque de confiance général, une crise de crédibilité de la politique internationale » et « une progressive marginalisation des membres les plus vulnérables de la famille des nations ». Il a montré sa préoccupation pour « la réémergence des tendances nationalistes, qui ne recourent pas à ces instruments que le droit international prévoit pour résoudre les controverses et assurer le respect de la justice, également à travers les Cours internationales ».

Fervent défenseur de ces institutions supra-nationales hostiles au souverainisme, il termine son discours anxiogène par une attaque subreptice aux gouvernements définis par l’establishment politiquement correct de ‘populistes’ : cette attitude déplore-t-il est « parfois le fruit de la réaction de ceux qui sont appelés à des responsabilités de gouvernement face à un mal-être prononcé qui est en train de se développer toujours plus parmi les citoyens de bien des pays ».

Manifestement ce pape argentin se complaît dans la posture d’ami des mondialistes et d’ennemi des nationalistes, identitaires, souverainistes…

Francesca de Villasmundo

Vous pouvez retrouver tous les articles d'actualité religieuse de MPI, augmentés d'une revue de presse au jour le jour sur le site medias-catholique.info

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

UDT 2019 de CIVITAS : inscrivez-vous !

9 commentaires

  1. Cadoudal says:

    Dingoglio adore littéralement le populisme, la Mémoire, le nationalisme, la fièreté de la race ,les frontières de 8 m de haut , le rejet des migrants…

    en Israël.

    Dingoglio, pape du Talmud.

  2. DUFIT THIERRY says:

    Il n’est pas question de Dieu ni de la Foi catholique dans cet horrible discours de Bergoglio. Un franc-maçon ne tiendrait pas un autre langage.
    C’est bien l’hérésie et l’apostasie à la suite de Vatican II et des papes modernistes de Jean XXIII au misérable pape actuel. Ce n’est pas un hasard si on veut canoniser à la va-vite tous ces papes. On veut canoniser la révolution conciliaire, la grande religion mondialiste, oecuménique et maçonnique : la Révélation est remplacée par les droits de l’homme. Ces fausses canonisations des papes conciliaires ressemblent à des légions d’honneur attribuées à titre posthume.
    Il faut plus que jamais relire l’admirable déclaration du 21/11/74 de Mgr Lefebvre : « Nous adhérons de tout cœur, de toute notre âme à la Rome catholique, gardienne de la foi catholique et des traditions nécessaires au maintien de cette foi, à la Rome éternelle, maîtresse de sagesse et de vérité.
    « Nous refusons par contre et avons toujours refusé de suivre la Rome de tendance néo-moderniste et néo-protestante qui s’est manifestée clairement dans le concile Vatican II et après le concile dans toutes les réformes qui en sont issues”.

  3. Daniel Daflon says:

    Dindoglio et son église, qui ne parlent pas de Dieu, figure visiblement cette « grande prostituée », amie des gouvernants du monde, qui chevauche la « bête écarlate », rouge du sang des saints, et qui monte de la mer des peuples de la Terre. Mais peut être n’a t il pas lu le livre de la Révélation !

  4. Etienne says:

    Faudrait savoir si ce politicien en soutane blanche mérite qu’on s’y intéresse autrement que pour le tourner en ridicule.

    Regardons son air. Il est balourd comme un ours vieil de foire qui ne sait plus danser.
    Ecoutons ce qu’il dit. Non seulement il contredit l’Eglise d’avant lui, mais, beaucoup plus rigolo… Souvent, il se contredit lui-même.
    Etc.

    • Ce sinistre pape qui a reçu les éloges de la franc-maçonnerie espagnole pour son message de Noël n’a rien de comique.

      • Etienne says:

        Et pourtant, il faut faire rire de lui : c’est la meilleure façon de le contrer.

        • Voir la destruction de la foi catholique qui atteint un tel niveau ne me fait pas rire du tout

  5. Jeandelafabrique says:

    Degringoglio, qu’as-tu fait de ton baptême ?
    Te rappelles tu de ton serment anti-moderniste ? Préférerais tu les discours des tenues blanches aux sermons des pères de l’église ? De grâce, reviens sur tes propos avant que l’heure sonne.!!!et penses à tous les martyrs que nous venerons. Ils se sont avancés face au monde, ont versé leur sang semence de fécondité chrétienne.

  6. Qu’il continue ainsi, qu’il continue!!! Il va finir par ouvrir les yeux aux papolâtres fanatiques les plus endurcis. Et ce n’est pas un petit miracle!
    Les loges adorent Lucifer, bientôt son culte sera officiel dans la fausse église.

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 35.000 € pour 2019

btn_donateCC_LG

45 % 19.170 € manquants

15.830 € récoltés / 35.000 € nécessaires
Mis à jour le 26/03/2019

Il nous reste cependant 19.170 € à trouver !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !