Le nouveau numéro de la revue Civitas vient de sortir. Et il vaut vraiment la peine qu’on s’y plonge.

D’emblée, il faut préciser qu’une toute nouvelle mise en page offre désormais à cette revue catholique de questions politiques et sociales placée sous la houlette du professeur Hugues Petit, rédacteur en chef, un aspect beaucoup plus attrayant.

Mais c’est bien entendu le contenu qui retient toute notre attention. Et disons-le clairement, le lecteur y trouvera son compte ! Jugez-en par ce sommaire. Après l’éditorial politique d’Alain Escada vient le dossier central intitulé Vendée, le génocide oublié ? construit sur une approche innovante :

  1. Le concept du génocide au regard de l’Histoire, par le professeur Gérard Bedel
  2. Du génocide au mémoricide, par Reynald Secher, plus grand spécialiste contemporain du génocide vendéen
  3. Lyon n’est plus, par l’historienne Marion Sigaut qui nous démontre que les crimes de la Terreur se sont étendus bien au-delà de la Vendée
  4. Le génocide des Arméniens, par Varoujan Sirapian qui fait une comparaison entre les deux génocides
  5. Les génocides communistes, par Xavier Moreau qui montre bien comment le génocide vendéen a été l’inspirateur des génocides communistes

Après ce dossier passionnant qui surprendra même les lecteurs qui connaissent bien le sujet, cette revue Civitas présente un entretien exclusif avec Alain Soral sur… son itinéraire spirituel. Ici-encore, bien des surprises attendent le lecteur !

Suit une étude réalisée par le statisticien Claude Timmerman sur l’immigration à la lumière de l’histoire démographique de la France, de la Gaule à nos jours.

Enfin, la dernière partie de la revue cède la parole à des religieux. D’abord l’abbé Xavier Beauvais qui traite de l’engagement des catholiques en politique. Ensuite le R.P. Laurent, capucin, dont le mot de l’aumônier est bien revigorant.

Cette revue s’adresse au final à tous ceux qui, dans le camp national et dans le monde de la dissidence, cherchent des articles fouillés indispensables au développement de nos argumentations.

Commandez sans hésiter et sans attendre la nouvelle revue de Civitas disponible sous deux formats:

en PAPIER et en PDF

Abonnez-vous à la revue Civitas.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Les commentaires sont fermés

Le mariage chrétien. Allocutions du pape Pie XII

Au cours de ses audiences, le pape Pie XII avait l’habitude de s’adresser aux nouveaux mariés, venus à Rome pour leur voyage de noces.

Le Saint-Père leur parlait du rôle respectif de l’homme et de la femme, de leur harmonieuse collaboration, de l’amour qui les lie, des grâces sacramentelles auxquelles ils ont droit, des épreuves qu’ils pourront rencontrer, mais surtout des joies qui leur seront données, de la bénédiction des enfants et de l’éducation qui en est le corollaire.

Le Pasteur angélique possédait, à un degré étonnant, le don de renouveler un sujet, de varier son discours ou d’aborder un même thème sous des aspects différents. Chacune de ses allocutions est ainsi profondément originale et ouvre au lecteur des perspectives inédites.

De ces textes riches de doctrine, de fine psychologie, de conseils avertis, Pie XII n’a pas voulu faire un exposé technique. C’est une âme vivante et sensible qui s’exprime, celle d’un père qui communique à ses enfants son espérance surnaturelle en la valeur inestimable du mariage chrétien.

%d blogueurs aiment cette page :