Roumanie – Le Sénat a voté mardi l’interdiction de l’enseignement de l’idéologie de genre dans les écoles et l’enseignement supérieur. L’amendement avait déjà été adoptée par la chambre des représentants et doit maintenant être signé par le président Klaus Iohannis.

Selon plusieurs médias roumains, malgré le vote de cet amendement par les deux chambres parlementaires, le président pourrait refuser de signer sa promulgation.
De son côté, le lobby LGBT roumain et international mobilise tous ses réseaux pour faire pression sur le président de Roumanie.

Une fois de plus, on peut observer qu’il n’est question de respecter la démocratie et le vote que lorsque les résultats vont dans le sens des éléments subversifs qui sapent une Nation.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

5 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Le dernier numéro de la Revue Civitas !


 

Voici la revue 81 de Civitas sortie la semaine dernière !

Ce numéro de la revue de Civitas permettra à ses lecteurs de mesurer le fossé qui séparerait un Etat catholique de la république dans laquelle nous sommes embourbés. Puisse cette lecture susciter des engagements plus ardents. Et espérons qu’elle permettra à des curieux, y compris non-catholiques, de constater qu’un Etat catholique serait bénéfique pour tout foyer recherchant sincèrement le bien commun.

Cliquez ici pour vous la procurer.

%d blogueurs aiment cette page :