general-brannstrom-suede

« La Suède pourrait être en guerre dans quelques années. » L’avertissement du chef de l’armée suédoise, le général Anders Brännström, a provoqué l’émoi de la presse suédoise à la fin du mois de janvier 2016. Les médias francophones n’ont pourtant pas jugé utile d’y faire le moindre écho.
Le général Anders Brännström s’est exprimé ainsi quelques jours avant les grandes manœuvres militaires annuelles organisées dans le nord de la Suède.

Que les militaires se préparent à la guerre, quoi de plus naturel ? La formule latine Si vis pacem, para bellum, adage antique, a toujours conservé sa véracité.

Cependant, les paroles du chef d’état-major suédois n’avaient pas pour simple but de galvaniser ses troupes avant un exercice militaire d’envergure. Selon lui, il existe bel et bien, au vu de la situation géopolitique, une menace réelle pour la Suède à échéance de quelques années.

D’où viendrait cette menace ? Un politicien atlantiste, Allan Widman, a prétendu que le général avait certainement parlé du péril russe. Mais plusieurs experts militaires estiment que c’est l’immigration qui pourrait déstabiliser le pays et le plonger dans la guerre.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Je veux recevoir la lettre d'information :

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

4 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Colloque sur Saint Joseph

Plus de 9h de conférences pour seulement 5.00 € ! Pourquoi s’en priver ?

Cliquez ici pour vous le procurer.

%d blogueurs aiment cette page :