Damas / Le ministère syrien  des Affaires Étrangères a condamné vivement les positions prises hier par les ministres des Affaires Étrangères des pays de l’UE, réitérant le refus du peuple syrien de toute intervention des pays européens dans les affaires internes syriennes.

«Le communiqué publié hier par les ministres des Affaires Etrangères de l’Union Européenne confirme à nouveau la détermination de certains pays européens à maintenir l’Union Européenne servile des politiques de l’administration américaine, et enchaînée par ses propres intérêts avec les pays de Golfe», a indiqué le ministère qui a ajouté que ces positions disqualifient l’UE pour jouer un rôle positif dans tout règlement de la crise en Syrie.

La source a ajouté que les derniers développements en Syrie avaient prouvé que la politique de l’administration américaine et de ceux qui la suivent constitue le soutien essentiel au terrorisme takfiriste.

«Cette ligne euro-américaine vise à semer la confusion concernant les opérations aériennes russes, qui se déroulent en coopération avec l’armée arabe syrienne et conformément à la loi internationale, et qui ont prouvé dans quelques jours leur efficacité dans la lutte anti-terroriste. »

«Ce effort commun créera les circonstances adéquates pour relancer un processus politique pour le règlement de la crise en Syrie ».

Le communiqué syrien a réaffirmé le refus du peuple syrien de toute intervention des pays européens dans les affaires intérieures syriennes.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Les commentaires sont fermés

A commander sur MCP

Pierre Hillard a ici voulu cibler un autre angle d’attaque permettant d’intégrer, sur le temps long, la trame profonde — politique, économique, monétaire, géopolitique et spirituelle — expliquant les rivalités entre factions oligarchiques. Ces dernières sont en dépit de cela animées par un idéal commun : l’émergence d’une gouvernance mondiale et l’instauration d’une monnaie planétaire dématérialisée, le tout en lien avec une spiritualité bien définie.

Les volontés d’instaurer une sorte de Directoire mondial passent par une harmonisation des intérêts matériels planétaires de diverses factions oligarchiques, l’ensemble reposant sur une spiritualité globale selon les canons propres à l’idéal du mondialisme.

Cet ouvrage permettra au lecteur de comprendre, à partir d’un socle d’informations dûment référencées, le monde dans lequel il vit, mais aussi de mieux appréhender celui qui nous attend.

773 pages – 34.90 €

A commander sur MEDIAS CULTURE ET PATRIMOINE.

%d blogueurs aiment cette page :