Ali Erbas, le chef de Diyanet, le ministère turc des affaires religieuses, a annoncé son intention d’ouvrir une madrassah, une école coranique à Sainte-Sophie, conformément au plan du président Recep Tayyip Erdogan consistant à intensifier l’éducation religieuse en Turquie afin d’élever une « génération pieuse ».

Le Diyanet, créé en 1924 par le président père fondateur de la Turquie moderne Mustafa Kemal Atatürk en tant qu’organe de contrôle de l’État sur les affaires religieuses, avec la montée de l’AKP, le Parti de la justice et du développement, est plutôt devenu un instrument d’islamisation dans le pays et de promotion de l’islam turc à l’étranger. Il compte 84 684 mosquées en Turquie et 2 000 à l’étranger. Il a été considérablement amélioré au cours de la dernière décennie. Il dispose actuellement d’un budget d’environ 1,4 milliard d’euros et 170.

Erbas est la personnalité islamique la plus importante du pays. C’est lui qui a dirigé les deux premières prières du vendredi à Sainte-Sophie transformée en mosquée. Il l’a fait en brandissant une épée dont la lame est gravée d’un verset du Coran. AsiaNews rapporte que certains passages de ses sermons ne sont pas universellement les bienvenus : ceux dans lesquels il s’en prend à Atatürk pour avoir transformé Sainte-Sophie en musée en 1935, à l’époque une mosquée. Le président Erdogan est intervenu en avertissant qu’ « attaquer le chef de Diyanet, c’est comme attaquer l’État. Ce qu’il a dit dans son discours est correct dans toutes ses parties ».

La transformation de Sainte Sophie en mosquée, doit être lue comme une provocation, une offense envers l’Occident et les chrétiens, qui y ont répondu bien faiblement, mais aussi, et peut-être surtout, comme une démonstration de force ostentatoire, adressé au monde islamique par un Erdogan qui se rêve en nouveau sultan, rétablissant le Califat ottoman et la puissance musulmane.

Francesca de Villasmundo

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

2 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires