L’abbaye du Mont des Cats, située à côté de Lille à deux pas de la frontière belge, a été fondée en 1826. Aujourd’hui, la communauté compte une vingtaine de moines qui alternent chaque jour entre prière et travail manuel. Dans cet article, on vous explique tout ce qu’il faut savoir sur cette abbaye et sur sa mythique bière en 3 mn top chrono. C’est parti !

 

Vue aérienne de l’abbaye du Mont des Cats © Abbaye du Mont des Cats

 

Pour la petite histoire !

En fait, le lieu actuel de l’abbaye est monastique dès 1650, mais tout fut rasé à la Révolution… Très rapidement après sa re-fondation, l’abbaye vit de son agriculture et de sa fromagerie qui fait en partie sa renommée. On est en pleine mouvance trappiste ! Et, en 1846, le monastère s’érige officiellement en abbaye, ayant désormais son propre père abbé.

Mais malheureusement s’enchaînent ensuite des complications… ! À la fin du XIXe siècle, les lois anticléricales françaises menacent l’abbaye du Mont des Cats. Lorsque le gouvernement français arrive sur place pour expulser les moines, il se retrouve face à plus de six cents villageois, répartis dans toute l’abbaye. Le gouvernement finit donc par céder à toute cette foule, et reconnaît la légitimité de l’abbaye.

Mais officiellement, on ne trouve pas mention de ce rapport de force. Si les moines restent, c’est grâce à leurs « réalisations dans le domaine de l’agriculture et de production de fromages » qui profitent au patrimoine français. Serait-ce un tour de passe-passe du gouvernement ? On ne le saura probablement jamais, mais une chose est sûre : pour les moines, c’est une opération réussie !

 

La fameuse bière !

L’abbaye du Mont des Cats est aussi connue pour sa fameuse bière ! La bière trappiste Mont des Cats est brassée pour subvenir aux besoins de l’abbaye depuis la création de la brasserie en 1847. Mais malheureusement, les moines n’ont pas le matériel pour le faire eux-mêmes. L’abbaye Notre-Dame de Scourmont en Belgique (qui produit les célèbres bières de Chimay) a accepté avec enthousiasme de la brasser pour l’abbaye du Mont des Cats ! Quelle entraide entre moines !

 

Une bière trappiste qui n’a pas de logo

Pour obtenir le fameux logo « Authentic Trappist Product » et entrer dans le club fermé des « bières trappistes », trois critères sont nécessaires :
– tout d’abord que la bière soit brassée au sein de l’abbaye
– ensuite que la bière soit brassée par les moines ou sous leur contrôle,
– enfin que les revenus soient reversés à l’abbaye, à la communauté, et à des œuvres sociales en cas de surplus

<

p style=”text-align: justify;”>En théorie, la bière Mont des Cats devrait donc avoir acquis le fameux logo : elle est brassée sous le contrôle des moines de l’abbaye de Scourmont en Belgique, dans une abbaye trappiste et ses revenus sont reversés à l’abbaye du Mont des Cats en France. Mais en pratique, puisqu’elle n’est pas brassée sur place (dans l’abbaye du Mont des Cats), elle n’a pas le droit d’arborer le précieux logo ! 
Elle est « trappiste » mais sans logo, c’est déjà bien assez pour les moines !

 

La fameuse bière du Mont des Cats en deux formats : 33cL et 75cL – © Marchand de bières

 

Et le fromage dans tout ça ?

Au moment de son installation en 1826, au retour de la Révolution, l’abbaye possédait d’anciennes fermes. C’est d’ailleurs pour cela que la fromagerie aurait vu le jour un an seulement après la brasserie, en 1848. Ces fermes permettaient en réalité une production de lait suffisante pour fabriquer le bon fromage ! Malheureusement, la production a dû s’arrêter en 1914 quand la guerre a fait surface.

Après la guerre, les moines se sont remis au travail mais, cette fois-ci, avec le lait des fermes aux alentours. Récemment, la fromagerie a été entièrement rénovée afin d’assurer un salage et un affinage conformes aux nouvelles règlementations. Les frères proposent donc un fromage trappiste traditionnel mais aussi, depuis peu, un fromage affiné à la bière Mont des Cats. Le tout, vieilli dans les caves de l’abbaye !

 


Les fameux fromages de l’abbaye du Mont des Cats © Divine Box

 

Et, aujourd’hui ?

Aujourd’hui, la communauté d’une vingtaine de moines suit toujours la règle de saint Benoît « ora et labora ». Les moines de l’abbaye du Mont des Cats prient ainsi huit fois par jour (le premier office est à 4h15 !), et travaillent de leurs mains pour permettre de subvenir à leurs besoins notamment avec la fromagerie.

 

Les moines se retrouvent dans l’église pour les offices quotidiens © Abbaye du Mont des Cats

 

Alors, vous voulez découvrir la bière du Mont des Cats ?

Si vous voulez découvrir la bière de cette belle abbaye, foncez au magasin de l’abbaye : 2470 Route du Mont des Cats à Godewaersvelde, dans le nord de la France ! Mais si c’est trop compliqué pour vous ou/et que le covid vous en empêche, vous pouvez cliquer ici pour acheter en ligne les bières trappistes et bières d’abbayes.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

1 Commentaire
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Le mariage chrétien. Allocutions du pape Pie XII

Au cours de ses audiences, le pape Pie XII avait l’habitude de s’adresser aux nouveaux mariés, venus à Rome pour leur voyage de noces.

Le Saint-Père leur parlait du rôle respectif de l’homme et de la femme, de leur harmonieuse collaboration, de l’amour qui les lie, des grâces sacramentelles auxquelles ils ont droit, des épreuves qu’ils pourront rencontrer, mais surtout des joies qui leur seront données, de la bénédiction des enfants et de l’éducation qui en est le corollaire.

Le Pasteur angélique possédait, à un degré étonnant, le don de renouveler un sujet, de varier son discours ou d’aborder un même thème sous des aspects différents. Chacune de ses allocutions est ainsi profondément originale et ouvre au lecteur des perspectives inédites.

De ces textes riches de doctrine, de fine psychologie, de conseils avertis, Pie XII n’a pas voulu faire un exposé technique. C’est une âme vivante et sensible qui s’exprime, celle d’un père qui communique à ses enfants son espérance surnaturelle en la valeur inestimable du mariage chrétien.

%d blogueurs aiment cette page :