Jacques Bainville (1879-1936), journaliste et historien, proche de Charles Maurras, fut aussi membre de l’Académie française.

Ce livre L’Angleterre et l’Empire britannique a la particularité d’être paru pour la première fois en 1938 et d’être donc un ouvrage posthume, composé de 86 articles rédigés par Jacques Bainville et publiés entre 1914 et 1935 dans les journaux auxquels il collaborait, c’est-à-dire en majorité dans L’Action française mais aussi dans La LibertéCandide et L’Eclair de Montpellier.

L’intérêt majeur de cet ouvrage est de suivre l’évolution de la pensée de Jacques Bainville au sujet de l’Angleterre au gré des événements qui vont déchirer l’Europe et le monde puisque la première chronique est écrite en avril 1914, peu avant le déclenchement de la Première Guerre mondiale, tandis que la dernière paraît en mars 1935, alors que son auteur pressent les prémices d’une nouvelle guerre. Lorsque débute la première chronique, Jacques Bainville se montre confiant à l’égard de l’Angleterre qu’il voit comme un précieux allié lorsque surgit le premier conflit mondial. Mais malgré l’évidente germanophobie de l’auteur, il achève ses chroniques avec bien plus de méfiance à l’égard de la perfide Albion.

L’Angleterre et l’Empire britannique, Jacques Bainville, éditions Omnia Veritas, 230 pages, 19 euros

A commander en ligne sur le site de l’éditeur

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

2 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Jeanne de France

Livre d’Alain Sanders

Jeannette est une petite fille de treize ans, vive et enjouée, qui n’aime rien tant que d’aller courir à travers champs avec ses amies.

Mais saint Michel lui apparaît et lui parle de la grande pitié qui est au royaume de France, envahi et opprimé par les armées anglaises.

Alain Sanders nous raconte ici la belle histoire de sa vie.

Avec 6 illustrations à l’intérieur du livre.

11 x 16,5 cm – 120 pages (éditions Clovis)

A partir de 8 ans

%d blogueurs aiment cette page :