Alors qu’avancent les préparatifs de la mobilisation nationale pour Notre-Dame de Paris et sainte Jeanne d’Arc organisée le dimanche 12 mai, nous avons demandé à diverses personnalités de signer en quelques mots une harangue encourageant les Français à se rendre à cette journée dont le point de rendez-vous est fixé à la place Saint Augustin.

La première à se livrer à l’exercice est Valérie Bugault, docteur endroit, analyste de de géopolitique juridique et économique.

La cathédrale de Paris sera-t-elle restaurée ou vendue aux marchands du Temple par les pharisiens et autres Ponce Pilate ?
Quoiqu’il en soit des pierres, une nouvelle Jeanne d’Arc sera envoyée pour nettoyer les Ecuries d’Augias… Ces combats sur-humains contre le mal, d’ores et déjà bien engagés, donneront, bientôt, un nouveau souffle de vie à l’humanité… Notre-Dame veille sur les Français ; elle n’oubliera rien… ni personne ! La France renaîtra de ses cendres, la vie et la civilisation pourront reprendre leur cours normal, celui de la justice et du droit naturel.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

2 commentaires

  1. Daniel Daflon says:

    Pour que la France renaisse de ses cendres, encore faut il qu’ il y ait des cendres. Je ne suis pas sûr que la France survive à l’invasion des pays du sud et à sa démographie de lapins. Seule une révolution d’une violence inouïe particulièrement sanglante et impitoyable me paraît pouvoir atteindre ce but. Mes amis et moi même sommes prêts à tous points de vue, mais nous ne sommes qu’une poignée et agir sans discernement causerait simplement notre destruction sans bénéfice aucun pour les Français. Alors, sommes nous les seuls à être prêts où en a t il d’autres ? Si nous sommes seuls, il serait plus profitable que nous partions pour utiliser nos talents en faveur de peuples européens qui ne sont pas des lâches.

  2. Marion Sigaut says:

    Merci Valérie, c’est magnifique.