Chers amis,

je serai heureux de participer avec vous au défilé du dimanche 12 mai prochain. En effet, en ce temps d’élections européennes, Jeanne d’Arc nous rappelle opportunément que, selon le mot de Maurras « de toute libertés humaines, la plus douce est l’indépendance de la Patrie. »

Les négociateurs du traité de Troyes qui voulait faire une union anglo-française étaient les précurseurs de la supranationalité qui nous prend nos libertés au profit de la technocratie, de la finance et du mondialisme.

Il faut que France, il faut que Chrétienté continuent !

Bien amicalement.

Franck Bouscau, Avocat, Professeur d’Université.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

2 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Le dernier numéro de la Revue Civitas !


 

Voici la revue 81 de Civitas sortie la semaine dernière !

Ce numéro de la revue de Civitas permettra à ses lecteurs de mesurer le fossé qui séparerait un Etat catholique de la république dans laquelle nous sommes embourbés. Puisse cette lecture susciter des engagements plus ardents. Et espérons qu’elle permettra à des curieux, y compris non-catholiques, de constater qu’un Etat catholique serait bénéfique pour tout foyer recherchant sincèrement le bien commun.

Cliquez ici pour vous la procurer.

%d blogueurs aiment cette page :