L’archevêché de Malines-Bruxelles semble être allergique à un enseignement authentiquement catholique. Il vient en effet de considérer comme « sectaire » l’école Sint-Ignatius (située à Overijse) au moment même où celle-ci obtient sa reconnaissance auprès des autorités flamandes ! 

L’archevêché de Malines-Bruxelles utilise pour l’occasion le vocabulaire des ayatollahs de la laïcité.

Quel est le tort de l’école Sint-Ignatius ? Les fondateurs de cette école estiment que l’enseignement catholique flamand n’est plus assez catholique.

Une note de l’école (enlevée depuis les réactions de l’archevêché relayées dans les médias) émettait une critique en règle de l’enseignement « catholique » actuel où :

  • les jeunes n’apprennent plus à prier
  • les jeunes entendent davantage parler des religions universelles que de la foi catholique
  • beaucoup de professeurs sont athées
  • des enseignants musulmans donnent cours
  • des enseignants peuvent promouvoir l’euthanasie
  • parmi le matériel didactique utilisé, il y a notamment du matériel de SENSOA, liée à une organisation qui estimerait que l’avortement et l’homosexualité sont des droits acquis.
  • On recommande la contraception aux élèves
  • On ne peut pas refuser l’inscription de certains élèves sur base de leur religion.

En quoi ce constat serait-il « sectaire » ? C’est tout simplement la vérité.

Fons Uytterhoeven, responsable de l’enseignement à l’archevêché de Malines-Bruxelles, n’a plus dû ouvrir un livre de catéchisme depuis bien longtemps. Lui qui se veut un zélé promoteur de l’ouverture aux autres religions ainsi qu’à l’homosexualité n’a par contre pas la moindre tolérance pour ceux qui veulent rester fidèlement catholiques. Il déclare notamment aux médias :  

« Là, cela a trait à une vision identitaire, et même sectaire. Ces  élèves sont éduqués dans un véritable corset, qui n’est pas en phase avec la société. Au travers d’un cadre catholique très rigide, et dogmatique. Ils sont vraiment placés dans un moule. »

Pensez donc ! La messe célébrée dans cette école est celle de Saint Pie V et les prêtres y portent la soutane. Tout pour donner des boutons à l’archevêché de Malines-Bruxelles…

 

 

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Je veux recevoir la lettre d'information :

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

3 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Pour Noel,

offrez à vos proches un abonnement

à la revue de CIVITAS !

Le numéro 82 – Franc-maçonnerie, un excellent numéro, est le dernier sorti !

Cliquez ici pour vous abonner.

%d blogueurs aiment cette page :