tdbank-mpi
Canada – William Edmund “Ed” Clark, président et Chief Executive Officer du TD Bank Financial Group (Banque Toronto-Dominion), par ailleurs membre du comité de direction du groupe Bilderberg, a annoncé que sa banque sponsoriserait une quarantenaire d’événements organisés par le lobby LGBT en Amérique du Nord. M. Clark était l’un des intervenants à la conférence WorldPride Human Rights organisée à Toronto dans le cadre de la WorldPride, rendez-vous de l’internationale LGBT.

Ed Clark a prétendu ne pas se soucier de savoir si cela lui ferait perdre ou gagner des clients. «Je l’ignore et je m’en fous, pour être bien honnête. Si quelqu’un dit “je vais retirer mon argent si vous commanditez une parade de la fierté gay”, vous devez répondre “retirez-le”.» William Edmund Clark a également raconté qu’un cadre lui avait dit que l’institution financière perdait des clients au profit de ses concurrentes en raison de son appui à la communauté LGBT. Le PDG du TD Bank Financial Group se flatte de lui avoir alors suggéré d’aller travailler pour une banque concurrente.

Dès 1994, Ed Clark a pris position en faveur du lobby LGBT en décidant d’offrir des bénéfices aux employés ayant un conjoint du même sexe. M. Clark s’est dit surpris que seulement 55 personnes se soient manifestées dans une entreprise qui compte quelque 55 000 employés.

Parmi les événements LGBT organisés grâce au soutien financier du TD Bank Financial Group, il faut signaler l’exposition organisée du 19 juin au 31 août par l’équipe du média communautaire homosexuel Fugues en collaboration avec “l’Ecomusée du fier monde”. Cette exposition prétend raconter les trente dernières années selon le prisme du lobby LGBT canadien.

Robert Bourdon-Cloutier, conseiller publicitaire et coordonnateur de l’exposition explique : «J’ai 32 ans et en travaillant chez Fugues, j’ai pris conscience qu’on est passé de criminels et de malades mentaux à une communauté qui est à l’avant-garde de bien des mouvements, et qui est économiquement, socialement et culturellement valorisée au Québec. C’est extraordinaire que cela se soit déroulé en l’espace de 30 ans !». 

expo-canada-gender-mpi

(promotion de l’idéologie du genre au sein de l’expo financée par le TD Bank Financial Group)

L’exposition aborde différentes thématiques comme la période de clandestinité puis les changements légaux qui ont permis au lobby LGBT d’avoir pignon sur rue. Il y est aussi question du SIDA, du prosélytisme et du communautarisme LGBT, du développement de “l’économie rose”, de la naissance du Village gay de Montréal… Et bien sûr des évolutions législatives concernant le mariage, l’adoption, etc.
Mais le lobby homosexuel semble incapable d’organiser quoi que ce soit sans se vautrer dans l’exhibition pornographique. Cette exposition contient donc une salle qui, sous couvert d’art, propose des “œuvres” d’Yvon Goulet, Peter Flinsh, Zïlon, Carlos Quiroz, Jean Chainey, Tom of Finland, Alan B. Stone, Jacques Clément, Kat Corik, DesRues, Mathieu Laca et Marc-André Hamel.
 
Si Denis-Daniel Boullé, organisateur de l’exposition, affirme que “la sexualité est aussi une question politique”, il ajoute que “cet espace est ludique”. La photo suivante de l’exposition permet d’imaginer ce que Denis-Daniel Boullé appelle “ludique”.
expo-canada-lgbt-sm-mpi
(expo “ludique” financée par le TD Bank Financial Group)
Voilà ce que le banquier Ed Clark finance par sa banque. Du Bilderberg au nouvel ordre sexuel mondial, Ed Clark est le prototype du pire mondialisme.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

5 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

MPI vous conseille ce livre :

%d blogueurs aiment cette page :