Christophe Dettinger, l’ancien champion de boxe devenu involontairement célèbre samedi dernier en frappant à coups de poing le bouclier d’un gendarme jusqu’à le faire reculer puis vasciller, s’est rendu aujourd’hui au commissariat de police où il a été placé en garde à vue.

Avant cela, il a posté une vidéo dans laquelle il livre ses explications, se présentant comme un gilet jaune de la première heure, excédé par les violences policières répétées contre les gilets jaunes, dont beaucoup de femmes et vieillards, molestés par les forces de l’ordre.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

13 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires