Notre époque post-moderne, post-concile et quasiment totalement déchristianisée, a créé une nouvelle religion : celle du changement climatique anthropique. Elle a ses dogmes, sa doctrine, son catéchisme et ses prêtres-prêtresses, – elle est aussi inclusive… A laquelle tout le monde doit se soumettre sous peine de déchaîner les passions intolérantes de ses fidèles sectateurs, c’est la candidate écolo aux élections européennes sur la liste PS-Place publique Claire Nouvian qui le dit, hystériquement, sur le plateau de Pascal Praud, le 6 mai dernier : le changement climatique « c’est une vérité scientifique », « on ne peut pas dire » le contraire, « on est au XXIe siècle », « la science ce n’est pas penser, c’est croire à la science, la science ce n’est pas une question d’opinion » et tout à l’avenant. Et de sous-entendre, dans la deuxième partie de l’émission, que toute opinion contraire à la doxa qu’elle défend serait “criminelle” et ne devrait donc pas avoir droit de cité ! 

Séquence hallucinante. D’autant plus que Claire Nouvian elle-même, qui débute ce clash en traitant la journaliste de Causeur, Elisabeth Lévy, de « rétrograde » et de « dingue », incapable de répondre à ses contradicteurs, ne trouve secours que dans une pose victimaire, méprisante et insultante, plus que ridicule, culpabilisante envers les climato-réalistes, « pour empêcher le débat », « pour empêcher de penser », analyse la rédactrice de Causeur.

Claire Nouvian, c’est l’archétype de l’intolérance au service de la nouvelle religion climato-correcte ! D’ailleurs elle a lancé, jeudi, une pétition intitulée « CSA : protégez notre avenir ! » :

« Nous demandons au Conseil supérieur de l’audiovisuel d’appliquer dorénavant son mandat de “protection de l’environnement et de la santé humaine” (…). Le CSA doit rappeler les chaînes à leurs responsabilités : si le débat scientifique est légitime, les médias audiovisuels ne doivent pas servir de tribune à la négation du réchauffement climatique qui est un fait avéré. »

La dictature de la pensée unique est plus qu’en marche

Francesca de Villasmundo

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

7 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
%d blogueurs aiment cette page :