EU research head optimistic on post-Brexit future - BBC News

L’Union Européenne n’a aucune utilité positive et le démontre dans cette situation d’épidémie de coronavirus.

Mauro Ferrari vient d’en faire l’expérience. Ce spécialiste en application de la nanotechnologie dans le domaine médical et particulièrement dans celui du traitement du cancer était devenu il y a trois mois le président de l’ERC, l’agence européenne de la recherche. Son mandat aura été très éphémère. Mauro Ferrari vient de démissionner. Pour adresser un camouflet supplémentaire à l’Union Européenne, Mauro Ferrari a choisi un quotidien britannique, le Financial Times, pour annoncer sa décision.

Le scientifique affirme avoir “perdu confiance dans le système” et être “extrêmement déçu par la réponse européenne au Covid-19”. Il souligne l’incapacité européenne à financer la recherche de crise et une “absence totale” de coordination dans la lutte.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Un commentaire

  1. ponchon says:

    L’UE = zero