Pas de crèche traditionnelle, cette année, dans le cimetière de Crémone, ville d’environ 72000 habitants. Pas de crèche de par la volonté du curé, don Sante Braggiè ! Son « non » il l’a motivé « par respect pour les autres religions » et pour « ne pas entrer dans des dynamiques politiques », son scrupule étant de ne surtout pas troubler, heurter les sensibilités des mahométans et des hindous.

Cela se passe en Italie, pays de civilisation catholique, où il est traditionnel de faire la crèche au moment de la Nativité, depuis que saint François d’Assise l’a mise à l’honneur. Aujourd’hui pour don Sante, à l’esprit « ouvert » et humaniste, la crèche devient synonyme de luttes politiques et religieuses ! Vraiment de telles histoires nous font toucher du doigt l’état de déliquescence des mentalités ecclésiastiques sous le pontificat bergoglien et leur soumission aux populations islamistes !

Aujourd’hui l’Italie est confrontée à une invasion mahométane incontrôlée. Pour laquelle de tels actes de rejet de sa propre religion et culture par les représentants craintifs de l’Église catholique ne peuvent être compris que comme un signe de soumission et d’immense faiblesse.

Certains citoyens ont fait entendre leur voix, scandalisés par ce refus du curé. Notamment l’assesseur régional qui a bien parlé, sans fioriture :

« J’espère que don Braggié y repensera et qu’il fera des excuses à la communauté parce que le motif ne peut pas être le manque de respect que la crèche présupposerait envers les fidèles des autres religions et les athées. J’estime que c’est très grave que ce soit un curé qui prononcent de telles paroles alors qu’il devrait, avant tout préserver, rendre hommage et valoriser les symboles de notre culture , de notre tradition, de notre identité chrétienne. Je pense devoir à nouveau demander à don Braggié de réfléchir une fois encore à l’offense que lui-même a eu avec son attitude envers la crèche et toute la communauté chrétienne de Crémone et pas seulement. Comment un curé peut-il seulement penser que la Nativité déranger quelqu’un ? Je pense qu’un chrétien peut se sentir plus offensé par de pareilles paroles qu’un musulman ou un athée par la présence d’une crèche dans un cimetière de ville qui, si je me rappelle bien, est un cimetière chrétien »

En France ce sont les laïcards extrémistes qui dénient droit de cité à Jésus-Christ. En Italie ce sont ses propres prêtres qui lui refusent l’hospitalité. Comme au temps de Bethléem !

A Crémone, la crèche se fera bien, grâce aux fidèles… mais sans le curé.

Francesca de Villasmundo

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

50 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 40.000 € pour 2022

btn_donateCC_LG

49 % 20 280 € manquants

Il nous manque 20 280 € pour boucler 2022 !

 

MPI subit des attaques sans précédent, parce que ce média gratuit et libre dérange :

Face à la haine des GAFAM et du gouverment, aidez nous !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !

Powered by WordPress Popup

%d blogueurs aiment cette page :