Le Danemark estime avoir fait sa part en matière d’accueil de “réfugiés” et de “migrants”. En 2017, environ 2 800 migrants avaient demandé l’asile au Danemark.

Le journal «taz» rapporte que le gouvernement danois a décidé de mettre fin à ses engagements conclus depuis 1978,dans le cadre du programme de l’ONU en matière de réinstallation de migrants.

Le parlement danois a adopté une loi mettant fin à l’accueil des immigrés. Selon le journal « taz », seuls les partis d’opposition de gauche ont voté contre cette mesure.

 

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

5 commentaires

  1. Il serait temps qu’ils comprennent le “trop c’est trop”: Pour les suédois(es) c’est peut-être trop tard !

  2. Etienne says:

    Fort bien.
    Après quoi, comment vont-ils faire ?
    Contrôle des frontières. Remigration vers le bled ? Parachutage sur les jardins du Vatican ?

    • Le Danemark fera comme les autres pays européen, ne laissera plus les migrants s’installer chez eux en réclamant des aides ; je suis curieux de connaître la réaction des dirigeants européens, vont-ils les menacer comme ils l’ont fait pour la Pologne, la Hongrie, et les autres pays ayant pris les même décisions ?
      Souvenons-nous que les décisions de Bruxelles à ce sujet ont moins d’effet qu’un pet dans l’eau !

  3. LANKOU RU says:

    Enfin , un pays qui se réveille !

  4. C'est mon opinion says:

    L’ONU..DANGER…………DANGER……..L’ONU CORROMPU….LA PENSÉE UNIQUE, LE NOUVEL ORDRE MONDIAL……….DANGER