Samedi dernier, lors de la troisième Fête du Pays Réel, Franck Bouscau, professeur agrégé des facultés de droit, intervenait sur le thème “Droit de la nationalité et grand remplacement”, examinant les mécanismes juridiques au service de ce plan de destruction de l’identité nationale.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Un commentaire

  1. alexderome says:

    L’obtention de la nationalité n’est pas un droit mais un choix. A l’époque, pour devenir français, on m’avait demandé un casier judiciaire d’Italie que j’avais quitté à l’age de trois ans. On m’a demandé un bordereau des impôts pour savoir si mon père était à jour ! On m’a convoqué pour savoir si je savais parler français, je m’étais rendu à l’entretien avec le bac que je venais d’obtenir. ll fallait être à jour avec les vaccins et faire une visite médicale obligatoire et non remboursée.
    Voilà ce qu’il fallait faire à l’époque pour devenir français, je ne parle pas la quantité de documents à faire traduire par un traducteur spécialisé.
    Alors maintenant devenir français sans rien demander c’est bien mais moi j’ai dû montrer que je voulais devenir français.

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Nos caisses sont vides. Nous avons besoin de vous pour continuer !

Plus de précisions ici :

https://www.medias-presse.info/medias-presse-info-a-vraiment-besoin-de-votre-soutien/112928/

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !