Le film Autant en emporte le vent, long métrage sortie en 1939, a été retiré de la plateforme de streaming HBO Max, dans la cadre des purges qui accompagnent l’essor du mouvement Black Lives Matter financé par le milliardaire mondialiste George Soros.

Ce film romantique est accusé d’être un instrument du “révisionnisme sudiste”, rien que ça. Les maîtres de la pensée dominante trouvent insupportables que ce film montre du personnel de maison noir satisfait de son sort et traité comme des employés ordinaires au sein de riches familles sudistes.

Autant en emporte le vent est le produit de son époque et dépeint des préjugés racistes qui étaient communs dans la société américaine“, a affirmé mardi un porte-parole de HBO Max pour expliquer le retrait du long métrage aux 8 Oscars.

La plateforme de streaming HBO Max, qui assure désormais un rôle de police de la pensée, a déclaré que maintenir ce film dans son catalogue “sans explication et dénonciation de cette représentation aurait été irresponsable“. La plateforme prévoit de remettre le film en ligne mais “avec une contextualisation pour restituer l’œuvre dans son époque“.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

9 commentaires

  1. basta says:

    Il n’y a pas qu’en Rance que la police de la pensée fait table rase du passé !
    J’ai aimé ce film les costumes et tout et tout…. Pauvre monde !!!! Je suis ébahie par la lobotomisation du cerveau de l’humanité entière ! Tous les peuples sont atteints ! la corona se boit ne s’injecte pas, certes il y a les effets secondaires le cerveau peut être ramolli à force mais pas les poumons. A force d’être confinés comme dirait M. Perret in fine ils sont con finis.

  2. Il faudrait interdire “Blood Diamonds”, aussi.

    Ou “Johnny Mad Dog”.

    Tous ces Noirs qui se font tuer…par d’autres Noirs.

  3. Cadoudal says:

    pas de liberté pour les ennemis de la Liberté

    et la Liberté s’ appelle Licra.

  4. C est le moment de lire Apocalypse ,quand il est fait mention du ratissage des zumins ,les deficients qui n ont pas vocation a peupler le monde futur ,,tous ces mougeons veuls ,opportunistes traitres sont gerbants donnent le vertige ,la nausee .Je dis cela en ayant aussi la photo de l article “genoux a terre pour floyd ,,Le meme niveau que le “chien “au bout d une laisse a la gay pride ,,cela sent le rituel satanique .,la consecration des fils de Cham ,,,

  5. amael78008 says:

    Et si on relit le discours de Jules Ferry, le 28 juillet 1885 devant l’assemblée nationale, on doit changer le nom de quelques 67.000 établissements scolaires (sans compter les rues, boulvards, places…). Se revendiquer d’une race supérieure ayant le devoir d’instruire des races inférieures relève du pire des racismes (et ça a fait fureur un demi-siècle plus tard), n’est-ce pas ?

  6. Serge says:

    Comme les “noirs” veulent juger l’histoire des “blancs” il faut que les blancs jugent l’histoire des noirs. Aujourd’hui en Afrique ne subsistent que les descendants, de ceux qui ont vendus comme esclaves leurs frères aux marchands blancs, des esclaves des tributs vainqueurs. C’est la cause aujourd’hui de haines ancestrales.
    Quant aux noirs d’Amériques, ils sont les descendants de ces esclaves qui ont été vendu par d’autres noirs qui auraient été massacrés si il n’avaient pas pu être vendu.
    Alors parlons de l’histoire, mais de l’histoire réelle mais pas celle fantasmée par des idiots utiles.

  7. je vais vomir… Ras-le-bol de se poignarder avec des saucisses molles. Ras-la-casquette de courber l’échine devant la ripoublik; ras-le-pompon d’être traités comme des enfants de 3 ans, qu’on punit et qu’on réprimande ! Je suis née en France, comme 99% de mes ancêtres (depuis 450 ans au moins), et je ne veux pas aller ailleurs. Je comprends tous ceux qui partent pour des coins où on ne va pas les culpabiliser sans cesse. Non, je ne veux pas payer pour ça ; le réveil des consciences est lent mais la route est entreprise donc il faut que ceux qui commencent à ouvrir les yeux ne relâchent pas leur efforts.

  8. basta says:

    OOOOOh ! comme je vous comprends et j’adhère évidemment à votre commentaire.

  9. Charles Martel says:

    ils sont gerbant tous ces lâches qui font repentance , au nom de quoi , personnellement , c’est moi qui ai été esclavagé pendant 50 ans de labeur , pour une retraite minable et aucun avantage quand eux les ont tous