sebastien-chenu

Voilà qui est symptomatique de la nouvelle ligne du Front National. De plus en plus “gay friendly”, le FN recrute quantité de cadres et candidats dans les milieux LGBT.

Sébastien Chenu est la toute nouvelle coqueluche de Marine Le Pen.  Ancien secrétaire national de l’UMP, Sébastien Chenu est surtout connu comme l’un des fondateurs de Gaylib, lobby LGBT longtemps associé à l’UMP. Il rejoint dès aujourd’hui le Rassemblement Bleu Marine…

Et le voilà immédiatement parachuté à la tête d’un “machin” RBM,  un collectif consacré aux questions culturelles. 

Mais ce qui est très significatif, c’est que Sébastien Chenu quitte l’UMP en raison notamment de sa position jugée “conservatrice” sur le “mariage” homosexuel. Il faut donc comprendre qu’à ce sujet, le FN serait effectivement plus proche des revendications du lobby LGBT…

« Je me sentais de plus en plus fortement en décalage avec l’UMP sur deux sujets. D’abord la question européenne – l’UMP a accepté une soumission totale à l’Europe technocratique – mais aussi sa position sur le mariage homosexuel, consternante. L’UMP est devenue le Tea Party français, un parti conservateur ».

On ne s’étonnera pas que le  vice-président du Front national, Florian Philippot, se réjouisse d’une telle nouvelle recrue !

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

6 commentaires