La dictature socialiste vient encore de frapper via un décret de François Hollande ce dimanche : le général Bertrand Soubelet, commandant de la gendarmerie d’Outre-mer, est limogé.

«Je ne peux m’empêcher de penser que la seule raison de cette nouvelle mise a l’écart est la publication du livre Tout ce qu’il ne faut pas dire» a affirmé le militaire. Une prise de position assez rare dans la hiérarchie militaire qui montre une véritable inquiétude des hauts gradés.

Le 18 décembre 2013, le général Soubelet s’était exprimé en termes dénué de toute diplomatie sur la politique pénale face aux délinquants lors d’une audition à l’Assemblée nationale le 18 décembre 2013.

 

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

12 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Le dernier numéro de la Revue Civitas !


 

Voici la revue 81 de Civitas sortie la semaine dernière !

Ce numéro de la revue de Civitas permettra à ses lecteurs de mesurer le fossé qui séparerait un Etat catholique de la république dans laquelle nous sommes embourbés. Puisse cette lecture susciter des engagements plus ardents. Et espérons qu’elle permettra à des curieux, y compris non-catholiques, de constater qu’un Etat catholique serait bénéfique pour tout foyer recherchant sincèrement le bien commun.

Cliquez ici pour vous la procurer.

%d blogueurs aiment cette page :