Le vice-premier ministre israélien et ministre des Affaires étrangères, Yaïr Lapid, a reçu la semaine dernière une délégation du Conseil représentatif des institutions juives de France (CRIF).

« Heureux de ma rencontre avec le CRIF. Une organisation importante qui représente les juifs de France, combat l’antisémitisme et contribue à renforcer les liens entre la France et Israël. Nous continuerons à agir ensemble afin de renforcer les liens entre la diaspora et Israël », a tweeté le vice-premier ministre israélien. Le gouvernement hébreu est visiblement très satisfait des services du CRIF.

L’ambassade de France en Israël et le Consul Général de France à Jérusalem ont naturellement déroulé le tapis rouge pour accueillir cette délégation du CRIF reçue comme une mission diplomatique.

On notera pourtant que plusieurs médias communautaires amenés à faire écho de cette visite se sont montrés très critiques à l’égard du CRIF qualifié de « controversé »  par Le Monde Juif. « Depuis plusieurs années le CRIF est contesté au sein de la communauté juive. De nombreuses voix juives (…) accusent l’organisation de confisquer la voix des Juifs à des fins politiques pour ses propres intérêts. », a notamment précisé Le Monde Juif. Ce qui n’a pas l’air de gêner le gouvernement français.

 

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Mots clefs ,
10 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

A l’heure de la 3ème dose et de la 5ème vague de mensonge, nous vous recommandons le livre : Les vaccins en question

Les vaccins en question – avec une préface d’Alexandra Henrion-Caude

Le livre de la biologiste américaine Pamela ACKER « Les vaccins en question », ouvrage préfacé dans sa version française par la généticienne Alexandra HENRION-CAUDE, ancienne directrice de l’INSERM et spécialiste de l’ARNm, avec une postface du Docteur Roullet bien connu de nombreux poitevins .

Ce livre a le grand mérite d’aborder la biologie et la technique vaccinale mais avec l’éclairage de la morale, et la mise en perspective des conséquences secondaires réelles mais bien souvent ignorées. Les intérêts et les manipulations des grands groupes pharmaceutiques ne sont pas oubliés !

17 € seulement !

A commander sur MEDIAS CULTURE ET PATRIMOINE.

%d blogueurs aiment cette page :