Le gouvernement polonais célèbre officiellement le 300e anniversaire du premier couronnement canonique de l’image de Notre-Dame de Czestochowa. Mais les parlementaires polonais ne sont pas en reste : « Convaincus de l’importance particulière de la dévotion mariale pour notre patrie, non seulement dans l’aspect religieux, mais aussi social, culturel et patriotique, nous célébrons l’année 2017 comme l’année du 300e anniversaire du Couronnement de l’image de Notre-Dame de Czestochowa », déclare, dans un communiqué, le sénat polonais. 

Pour plus de 94 % de la population polonaise, catholique, l’image de Notre-Dame de Czestochowa, également appelée la Madone Noire, a un sens significatif. Elle est également très vénérée dans toute l’Europe. Dans une résolution, adoptée le 15 décembre 2016, le Parlement polonais avait déjà appelé « l’image de la Mère de Dieu à Jasna Góra, l’un des plus importants trésors nationaux religieux et matériels du pays ».
 Bien que l’image ait été couronnée Reine et Protectrice de la Pologne par le Roi Jean II Casimir, en 1652, son premier couronnement canonique a été effectué par le pape Clément XI, le 8 septembre 1717, date anniversaire. 

Un couronnement canonique est un acte institutionnel de piété, dans lequel le pape déclare qu’une image mariale reçoit une dévotion spécifique, sur un territoire donné. Le couronnement de Notre-Dame de Czestochowa est un des plus anciens à avoir été décrété par Rome. Les fidèles sont encouragés à participer au Jubilé en offrant « des dons spirituels » à Marie, comme l’engagement à dire certaines prières, à retourner au Sacrement de Réconciliation, ou à abandonner une dépendance, comme la drogue ou la pornographie.

La résolution adoptée par le gouvernement et les parlements polonais confirme bien l’importance du catholicisme, durablement imprimé dans l’âme de la Pologne.

Source : EWTN

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

5 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Un livre magnifique : Du mépris de la mort

Textes sur la mort, la sépulture et le deuil.

DU MEPRIS DE LA MORT – Textes de Démétrios Kydonès, saints Augustin, Thomas d’Aquin et Grégoire de Nysse sur la mort, la sépulture et le deuil présentés par l’Abbé Olivier Rioult aux éditions saint-Agobard.

 

%d blogueurs aiment cette page :