hellfest-mayhem-MPI
Une messe noire jouée – ou célébrée ? – sur scène

La presse bien pensante et la gauche christianophobe s’en offusque : le nouveau président de la région des Pays de la Loire, Bruno Retailleau, a supprimé la subvention versée jusqu’alors par la région au Hellfest sous prétexte d’antiracisme :

Vendredi en effet, j’ai appris la venue à Clisson de Phil Anselmo, un artiste ayant effectué un salut nazi et tenu des propos racistes, et ce à plusieurs reprises ; un artiste qui a suscité l’indignation légitime de la communauté Métal sur les réseaux sociaux et qu’un festival hollandais a choisi de déprogrammer.

Logiquement, je me suis publiquement ému de cette venue. C’est mon rôle de responsable public, surtout à une époque où les passions les plus extrêmes se déchaînent partout en France et en Europe. Si je ne l’avais pas fait, les mêmes qui me critiquent aujourd’hui m’auraient reproché un silence qui serait évidemment passé pour de la connivence. Que font d’ailleurs les élus qui régulièrement pétitionnent et défilent contre les extrêmes, sinon se réclamer d’un rôle de vigiles contre les adversaires de la démocratie ? L’antiracisme ne peut pas être une posture ou être à géométrie variable.

C’est déjà un début. Hélas M. Retailleau s’empresse de rassurer :

[…] je précise que le Conseil régional n’a pas retiré son soutien au festival et qu’il n’en a même pas agité la menace. C’est Ben Barbaud qui a rejeté lui-même la subvention du Conseil régional après avoir refusé de déprogrammer Phil Anselmo, ce dont nous avons pris acte avec Laurence Garnier.

Je suis donc absolument scandalisé par l’attitude de la gauche, qui agite une polémique minable sur fond de revanche électorale.

Est-ce donc à dire que seul le racisme serait répréhensible ? La Hellfest c’est d’abord la fête de l’enfer, c’est à dire un grand rassemblement satanique où son mis en avant des groupes qui incendient des églises et encouragent publiquement à faire de même, des meurtriers et des criminels, des barbares qui portent la haine religieuse jusqu’à l’appel au crime !

“Je vous surveillerai toujours, jusqu’à ce que la dernière église soit brûlée, jusqu’à ce que les coupables meurent noyés dans le sang […] Nous les traquerons jusqu’au dernier souffle. Nous répandrons leur sang jusqu’à ce que le ciel saigne.
(I will always watch… until the last church is burned,until the guilty drown in blood […] With every breath we shall hunt them down everyday. We will spill their blood till itbleeds down from the sky.)” Arsonist, musique du groupe BTBAM tirée de l’album Between the Buried and me 

D’autres informations sur l’ignominie de ce “festival” sont disponible sur les sites http://provocshellfestcasuffit.blogspot.fr/ et http://stop-hellfest.over-blog.com/

Le scandale réside aussi dans le fait que ce “festival” puisse tranquillement continuer à s’organiser et répandre sa haine et sa folie criminelle, sans que ses organisateurs ne soient traînés en justice ainsi que les groupes y intervenant. C’est pourtant cette réaction qui serait celle du gouvernement si ce festival était anti sioniste et appelait à l’incendie des synagogues…

C’est l’Institut catholique Civitas qui avait le premier sonné l’opposition à ce déchaînement satanique dès 2009, ouvrant la voix à la construction d’une opposition tant politique qu’associative qui ne cesse de monter et semble porter ses premiers fruits. Reste à obtenir l’interdiction totale et définitive de ce scandale.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

L'UDT du Pays Réel organisée par CIVITAS
se déroule du 17 au 19 juillet
au Puy-en-Velay (43)
Réservez votre place ! Venez en famille !

36 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

L’UDT du Pays Réel organisée par CIVITAS
se déroule du 17 au 19 juillet
au Puy-en-Velay (43)


Réservez votre place ! Venez en famille !

%d blogueurs aiment cette page :