Au cours des deux tours de la primaire de la droite, les électeurs qui avaient été aux urnes se devaient de débourser 2 € pour pouvoir voter !

Le trésor de guerre amassé ainsi se monte à environ un peu plus de 17 millions d’euros. Après que la Haute Autorité en charge du scrutin a réglé les frais de la campagne qui sont d’environ 6 millions d’euros, il reste donc un magot de 11 millions. Pour financer la campagne de Fillon.

Pour information la dernière campagne présidentielle avait coûté 21,3 millions d’euros à Nicolas Sarkozy. François Fillon, en récoltant les restes de la primaire, a donc déjà presque la moitié de son budget de campagne.

C’est assez rigolo de savoir que des électeurs de gauche qui s’étaient déplacés pour faire passer la candidat de « droite » Ali Juppé contribueront ainsi à la campagne du représentant libéral-conservateur des Républicains.

Malheureusement, cette remarque vaut aussi pour les électeurs de droite anti-système qui ont tenu quand même à participer aux deux tours de cette primaire : leurs 4 euros serviront donc en partie à financer François Fillon, figure politique bien politiquement correcte dont les Français patriotes et pro-vie n’ont rien à attendre de bon !

Dommage, l’argent étant le nerf de la guerre, qu’il aille de notre plein gré dans les poches de nos adversaires politiques…

Francesca de Villasmundo

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

3 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Le mariage chrétien. Allocutions du pape Pie XII

Au cours de ses audiences, le pape Pie XII avait l’habitude de s’adresser aux nouveaux mariés, venus à Rome pour leur voyage de noces.

Le Saint-Père leur parlait du rôle respectif de l’homme et de la femme, de leur harmonieuse collaboration, de l’amour qui les lie, des grâces sacramentelles auxquelles ils ont droit, des épreuves qu’ils pourront rencontrer, mais surtout des joies qui leur seront données, de la bénédiction des enfants et de l’éducation qui en est le corollaire.

Le Pasteur angélique possédait, à un degré étonnant, le don de renouveler un sujet, de varier son discours ou d’aborder un même thème sous des aspects différents. Chacune de ses allocutions est ainsi profondément originale et ouvre au lecteur des perspectives inédites.

De ces textes riches de doctrine, de fine psychologie, de conseils avertis, Pie XII n’a pas voulu faire un exposé technique. C’est une âme vivante et sensible qui s’exprime, celle d’un père qui communique à ses enfants son espérance surnaturelle en la valeur inestimable du mariage chrétien.

%d blogueurs aiment cette page :