Le masque sera obligatoire pour tous les élèves à partir de 11 ans à la rentrée des classes, mais, contrairement à une première rumeur, il ne sera pas fourni gratuitement par l’État. C’est ce qui a été décidé lors du conseil de défense sanitaire de ce mardi et devrait être officialisé lors du conseil des Ministres de demain à l’Élysée.

De nombreux médecins ont rappelé ces jours-ci que cette obligation du masque n’avait aucun sens et que, bien au contraire, ce masque est un véritable nid de bactéries. Mais il sera, en plus, une dépense supplémentaire à charge des parents.

Jean-Michel Blanquer a néanmoins affirmé que des masques gratuits pourront tout de même être fournis au cas par cas aux familles «en grande difficulté».

De leur côté, plusieurs régions et départements ont décidé de se substituer à l’État pour fournir sans frais des masques à leurs élèves et étudiants. Le président de la région Hauts-de-France, Xavier Bertrand, a ainsi promis lundi sur Twitter qu’un masque gratuit en tissu réutilisable serait remis à chaque lycéen et apprenti «afin de permettre une rentrée dans les meilleures conditions sanitaires». De même pour Valérie Pécresse, la présidente de la région d’Ile-de-France, qui a annoncé ce mardi la distribution de deux masques lavables en tissu à chaque lycéen francilien et à chaque professeur durant la première semaine de la rentrée scolaire. Des mesures similaires ont été annoncées en Occitanie.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

6 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

YouTube supprime définitivement la chaine de MPI – Aidez-nous !

Le 6 octobre 2021, Youtube nous a envoyé un email pour nous signifier la fermeture de notre chaine Youtube.

Voici des donc des milliers de vidéos, des centaines d’heures de films qui disparaissent, sans compter la disparition de nos dizaines de milliers d’abonnés que nous avions.

Cette censure intervient également après la fermeture de notre page Facebook et notre déréférencement par Google. Mais ces attaques ne seront pas les dernières.

Nous avons également reçu un email de Google nous indiquant que les recettes publicitaires cesseraient à coompter du mois de décembre pour tout site mettant en doute le changement climatique…

Ils nous faut donc développer d’autres outils, d’autres façons d’atteindre nos lecteurs. Et ce sont des investissements lourds.

Aidez-nous, nous avons besoin de vous !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !

%d blogueurs aiment cette page :