george-soros-2

Le milliardaire mondialiste George Soros, né Gyorgy Schwartz, est entré au capital de Ferrari. A peine dévoilée, l’information a fait bondir le titre du constructeur italien de voitures de sport. 

Soros a acquis au quatrième trimestre 850 000 titres Ferrari, valorisés à 40,8 millions de dollars fin décembre, selon un document adressé au gendarme de la Bourse américain, la SEC, et rendu public mercredi. Il devient ainsi un des dix principaux actionnaires du constructeur italien, avec 0,45% de son capital.

A la Bourse de Milan, Ferrari a clôturé en hausse de 10,38%, à 34,45 euros, dans un marché en hausse de 2,48%. De même à New York, où le titre a gagné 9,68% à 39,10 dollars. Pour Soros, l’opération est déjà juteuse.

Le groupe italien Ferrari est détenu à hauteur de 24% par Exor, la holding de la famille Agnelli (propriétaire historique de Fiat), de 10% par Piero Ferrari, le fils du fondateur du constructeur, et de 66% par le marché. Mais Exor et Piero Ferrari détiennent 50% des droits de vote et ont signé entre eux un pacte de stabilité. Le fonds américain T. Rowe price Group est le troisième actionnaire, avec une participation de 4%. Le président de Ferrari, Sergio Marchionne, détient 0,77% du capital.

 

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Je veux recevoir la lettre d'information :

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

4 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Colloque sur Saint Joseph

Plus de 9h de conférences pour seulement 5.00 € ! Pourquoi s’en priver ?

Cliquez ici pour vous le procurer.

%d blogueurs aiment cette page :