Les lobbies immigrationnistes, dont l’idéologie est en perte de vitesse au sein des peuples du Vieux Continent, -ceux-ci se tournant toujours plus vers les politiques fermes anti-immigration-, ont trouvé un leader de poids pour enflammer l’opinion : le pape François.

« Depuis plusieurs jours 49 personnes sauvées en Méditerranée sont à bord de deux bateaux d’ONG, Sea Watch et Sea Eye, en recherche d’un port sûr pour débarquer. J’adresse un appel appuyé aux responsables européens, pour qu’ils démontrent une solidarité concrète vis-à-vis de ces personnes »,

a lancé le Pape sévèrement. Et encore :

« Ne permettons pas à nos peurs de fermer le cœur, mais ayons le courage de nous ouvrir aux frères et sœurs qui ont besoin d’aide. »

Peu de mots, mais ces quelques phrases prononcées du balcon de Saint-Pierre, hier 6 janvier lors de l’Angélus du dimanche de l’Épiphanie, suffisent au pape argentin pour condamner la politique italienne sur l’immigration. Évidemment, Bergoglio ne cite pas Salvini, au contraire il implique tout le monde jusqu’à Bruxelles, mais ce sera difficile pour l’actuel ministre de l’Intérieur italien de négliger un appel aussi fort du pape.

En effet le Vatican, qui en Italie compte encore pour beaucoup, a décidé de prendre parti pour les migrants bloqués sur les bateaux des ONG et interdits d’accoster en Italie. Ces derniers jours le Saint-Siège a donc déployé tout un arsenal de propagande. La Conférence épiscopale italienne, la fondation Migrantes, la revue jésuite La Civiltà Cattolica, divers évêques et cardinaux, et maintenant le pape lui-même, ont admonesté le gouvernement italien : « Qu’il se bouge, les ports vont ouverts, ces hommes doivent être sauvés » disent-ils en cœur. « Je veux déclarer la disponibilité de l’Église turinoise pour accueillir certaines familles, a annoncé l’archevêque de Turin, Cesare Nosiglia. Un geste qui a une signification symbolique et concrète, un signal précis aux autorités italiennes. »

Les paroles du pape François à l’Angélus d’hier ont plu à la gauche radicale-chic. « Il ne pouvait pas y avoir d’expressions plus efficaces, commente une député de gauche, pour clarifier que les ports doivent rester ouverts et que Salvini usurpe les pouvoirs d’autres personnes. » Un autre politicien immigrationniste affirme : « Comme non-croyant, je remercie le pape. »

Pas spécialement sensible au credo immigrationniste bergoglien, Matteo Salvini ne lâche rien : « Combien nous en accueillerons ? écrit-il sur Facebook. Zéro. »

Le ministre de l’Intérieur italien n’entend pas renoncer à sa bataille, la plus populaire, et tant pis si le pape n’est pas d’accord et si le Vatican se mobilise pour les migrants.

L’absence de l’Union Européenne sur ce dossier et la position de fermeture de Malte qui « ne veut pas créer de précédent » en autorisant l’accostage sur l’île des deux bateaux des ONG et essaye de « maintenir un équilibre entre assistance et sécurité », permettent à Salvini de tenir sa position :

« Il est juste de discuter mais sur la question de migrants, celui qui décide c’est moi. Faites ce que vous voulez mais que l’on respecte les lois : les ports italiens sont et resteront fermés. »

Francesca de Villasmundo

Vous pouvez retrouver tous les articles d'actualité religieuse de MPI, augmentés d'une revue de presse au jour le jour sur le site medias-catholique.info

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

8 commentaires

  1. alain peulet says:

    Quand je discute avec des artisans et petits chefs d’entreprises , il en ressort qu’ils sont favorables aux immigrants …pour les embaucher ( à moindre coût ? ) car actuellement ils ont d’énormes difficultés pour trouver du personnel …!!! C’est grave , les Français rechignent devant certains “job” …et font leur malheur au profit des mondialistes ordre nouveau . Nous avons des chômeurs et il faut importer de la main d’oeuvre alors que nous sommes déjà trop nombreux , que les villes mangent les campagne …. on court à notre perte ………………………

    • Revalorisation des salaires pour les mauvais jobs et les FRANCAIS , chômeurs prendront le poste .

    • katarina says:

      vous savez quand vous n’avez pas d’expérience où de diplômes en cuisine, on ne prend même pas votre cv? avez-vous déjà été au chômage dans votre vie? les écoles pour la restauration existent, et souvent ce sont des apprentis……

  2. Cadoudal says:

    un voilà un qui aurait blâmé Jeanne d’ Arc pour son refus de faire bon accueil aux migrants Anglais, comme Cauchon;

    il aurait aussi approuvé les bolcheviques français d’ avoir collaboré avec le chef du parti socialiste des travailleurs allemands en mai 40., en migration vers la France

  3. Dans l’Apocalypse, au chapitre 13 il est question des deux Bêtes.
    L’une, venant de la mer, la Dragonne, est indiquée comme possédant 7 têtes et 10 couronnes, Je l’identifierais volontiers au G7, qui entraîne vers le Nouvel Ordre Mondial inspiré par le Dragon, Satan, dieu des illuminati et des francs-maçons.
    L’autre, venant de la terre, a deux cornes. J’y vois le Vatican, qui a deux papes actuellement, ce qui est tout à fait exceptionnel.
    Cette deuxième Bête dialogue avec la Dragonne (depuis le concile) et amène les habitants de la terre à adorer celle-ci.
    Que fait d’autre le pape François (avec l’assentiment tacite de Benoit XVI qui ne dit mot), vis-à-vis du N.O.M. ?
    Nota : La Russie a été exclue du G7 en 2016 !

    • Soupape says:

      A Bourgeois

      L’Apocalypse est une Révélation privée adressée à Saint Jean.
      mais destinée à l’Eglise toute entière. (“Heureux celui qui connaîtra ce Livre” etc)

      Cette Révélation me parait avoir pour but
      de CONFIRMER qu’il y aura bien une Fin du Monde,
      même si le Retour du Christ se fait attendre,
      et s’est avéré plus lointain que ne le prévoyaient d’abord les Apôtres.

      On peut en lire les 3 premiers chapitres, qui restent compréhensibles.
      Mais les autres chapitres,
      ne sont pas pour notre faible intelligence des choses de Dieu !

      Don Bosco a reçu des révélations sur ce sujet,
      et le Pape de l’époque lui a demandé de les mettre par écrit.
      Mais je n’ai pas réussi à trouver ces écrits …
      Ce qui n’empêche pas de continuer à les chercher,
      car je n’ai pas voulu y passer trop de temps …

      Nous devons continuer à agir comme si le temps n’était pas encore arrivé,
      et surtout continuer à prêcher la vraie Foi catholique,
      sinon la Vraie FOI pourrait disparaître de la surface de la Terre.

      Aujourd’hui, la priorité est que chacun devienne capable de prêcher la Vraie Foi,
      ce qui implique de notre part des évolutions personnelles considérables,
      qui ne peuvent être menées qu’en demandant l’aide de Dieu
      L’action politique ne vient qu’en second, car le fait religieux conditionne tout.

  4. Etienne says:

    Qui a dit que nous avions peur ? Ce dindon blanc qui sévit au Vatican.

    En cette matière, il défend d’abord les profits de ses amis.
    D’une part les capitalistes qui demandent une main-d’oeuvre à bas coût.
    D’autre part les associations catholiques qui font leur beurre des subventions publiques destinées à l’accueil des irréguliers.
    Ce faisant, il est complice des passeurs et co-responsable de la mort de eux qui périssent en mer.

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Nos caisses sont vides. Nous avons besoin de vous pour continuer !

Plus de précisions ici :

https://www.medias-presse.info/medias-presse-info-a-vraiment-besoin-de-votre-soutien/112928/

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !