« Erreur » de jeunesse ? L’ex-ministre Nathalie Loiseau, qui mène la liste LREM aux élections européennes du 26 mai prochain et se présente comme principale opposante face à Marine Le Pen, a figuré en 1984, lorsqu’elle était étudiante à Sciences Po (sous nom de jeune fille Nathalie Ducoulombier), sur une liste de l’Union des Etudiants de Droite (UED) avec Christophe Bay, conseiller… de Marine Le Pen.

Nathalie Loiseau fut-elle un jour à la droite de la droite ? L’Union des étudiants de droite (UED), dissoute en 1986, est notamment issue du Groupe union défense (GUD), et du GRECE.

Approché par Mediapart, l’entourage de Nathalie Loiseau a tout d’abord assuré que le document était « un faux ». Après l’authentification de celui-ci, la candidate macroniste a ensuite assuré qu’elle n’avait « aucun souvenir » de son apparition sur cette liste, avant de reconnaître une « erreur ».

« À ce moment-là, j’ai été, d’après mes recoupements – parce que pour être tout à fait honnête j’avais complètement oublié cet épisode –, approchée pour participer à une liste qui voulait accentuer le pluralisme à Sciences-Po, alors quasi inexistant, et qui cherchait des femmes. J’ai dit oui. »

Assurant ne pas s’être « plus que cela intéressée à cette liste », Nathalie Loiseau ajoute qu’elle aurait « sans doute dû regarder de plus près de quoi il s’agissait ». Elle affirme ne jamais avoir « milité, tracté, fait campagne » pour le syndicat. Et d’ajouter : « Je m’en souviendrais. »

Difficile à croire. Comme le souligne l’album Les rats noirs, l’UED avait notamment suscité la polémique en organisant un meeting sur le thème “Théorie et application de l’apartheid”. Nathalie Loiseau pourrait-elle vraiment ne pas s’en souvenir ?

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

5 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Jeanne de France

Livre d’Alain Sanders

Jeannette est une petite fille de treize ans, vive et enjouée, qui n’aime rien tant que d’aller courir à travers champs avec ses amies.

Mais saint Michel lui apparaît et lui parle de la grande pitié qui est au royaume de France, envahi et opprimé par les armées anglaises.

Alain Sanders nous raconte ici la belle histoire de sa vie.

Avec 6 illustrations à l’intérieur du livre.

11 x 16,5 cm – 120 pages (éditions Clovis)

A partir de 8 ans

%d blogueurs aiment cette page :