Chers amis,

Le Professeur Bouscau qui représentait Civitas lors de l’audience d’hier (vendredi 26 mars) nous a fait savoir que tout se passait bien pour notre recours lorsqu‘au dernier moment le représentant du Ministre de l’Intérieur a sorti un document des évêques de France disant que les horaires fixés par le gouvernement leur convenaient pour les cérémonies de la Semaine Sainte.

Nous avons protesté et le jugement a donc été mis en délibéré jusqu’à lundi.

Hier soir nous avons déposé en urgence une « Note en délibéré » sur le « communiqué des évêques de France relatif à la  Veillée pascale » arguant que :

  • nombre de  catholiques travaillent le samedi y compris le Jeudi saint et le Vendredi Saint,
  • l’interdiction doit être adaptée, nécessaire et proportionnée. En effet, comment justifier le fait que l’interdiction soit nécessaire à 18h30 et pas à 9h ?

Continuons à prier pour la réussite de notre action et aussi pour ces évêques qui se sont lamentablement couchés devant les forces hostiles à Notre Seigneur.

Léon-Pierre DURIN, Secrétaire Général de Civitas

Vous pouvez retrouver tous les articles d'actualité religieuse de MPI, augmentés d'une revue de presse au jour le jour sur le site medias-catholique.info

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

5 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Le dernier numéro de la Revue Civitas !


 

Voici la revue 81 de Civitas sortie la semaine dernière !

Ce numéro de la revue de Civitas permettra à ses lecteurs de mesurer le fossé qui séparerait un Etat catholique de la république dans laquelle nous sommes embourbés. Puisse cette lecture susciter des engagements plus ardents. Et espérons qu’elle permettra à des curieux, y compris non-catholiques, de constater qu’un Etat catholique serait bénéfique pour tout foyer recherchant sincèrement le bien commun.

Cliquez ici pour vous la procurer.

%d blogueurs aiment cette page :