Le PS organise une primaire pour l’élection présidentielle de 2017, primaire qui va contre tout les engagements pris par le PS et contre les habitudes des partis qui détiennent le pouvoir. En effet, lorsqu’un président est en exercice, il est naturellement s’il le souhaite, le candidat naturel du parti dont il est issu.

Mais pour François Hollande les choses sont différentes : il est trop impopulaire, et s’engager sans autre forme de procès vers un autre mandat est un échec assuré. Car si la primaire fait encourir à Hollande le risque de ne pas être désigné, cela peut aussi lui permettre en cas de victoire, d’être le candidat incontesté du PS aux présidentielles et lui libérer de l’espace électoral, éliminant les gêneurs potentiels comme Macron, Hamon et Montebourg. C’est d’ailleurs le scénario qu’aurait choisi François Hollande qui aurait donné son aval à Cambadélis pour l’organisation de cette primaire.

Des calculs et des intérêts qui ne se soucient jamais du bien commun…

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

1 Commentaire
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Avez-vous lu les 4 évangiles ? Dans leur intégralité ?

Non, certainement. Beaucoup de chrétiens n’en connaissent malheureusement que de courts extraits lus à la messe.

Si vous en connaissiez le trésor, vous ne perdriez pas une minute. Ce livre ne peut-être plus beau, ce sont tous les détails de la vie de NSJC racontés par les 4 évangélistes.

%d blogueurs aiment cette page :