Québec – L’aide médicale à mourir [expression de la novlangue pour désigner l’euthanasie] sera dorénavant disponible aux personnes dont la mort n’est pas prévisible à court terme, vient de décider arbitrairement une juge de la Cour supérieure du Québec. [pour ceux qui ne croient toujours pas au « gouvernement des juges » !].

« L’exigence de la mort naturelle raisonnablement prévisible prive des personnes comme les demandeurs d’exercer leur autonomie et de leur choix de mettre un terme à leur vie au moment et de la manière souhaitée, ce qui doit demeurer pourtant une décision personnelle tout à fait fondamentale », peut-on lire dans la décision de la juge Christine Baudouin, rendu ce mercredi.

Le dossier avait été ouvert à la demande de Nicole Gladu et Jean Truchon.

Mme Gladu, une septuagénaire, souffre d’une maladie dégénérative. Elle souhaite mourir, avec du champagne, un canapé de foie gras et entouré d’amis, et avec l’assistance d’un médecin. « Je ne suis pas suicidaire, je n’ai pas de maladie psychiatrique, je veux continuer à contrôler ma destinée », avait-elle affirmé au début du procès civil.

Les médias traitent l’information en parlant d’un débat de société, ce qui est faux, puisque la parole n’est pas donnée aux adversaires de l’euthanasie et que l’extension de cette loi inique est décrétée par une juge toute puissante !

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Mots clefs ,
6 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Jeanne de France

Livre d’Alain Sanders

Jeannette est une petite fille de treize ans, vive et enjouée, qui n’aime rien tant que d’aller courir à travers champs avec ses amies.

Mais saint Michel lui apparaît et lui parle de la grande pitié qui est au royaume de France, envahi et opprimé par les armées anglaises.

Alain Sanders nous raconte ici la belle histoire de sa vie.

Avec 6 illustrations à l’intérieur du livre.

11 x 16,5 cm – 120 pages (éditions Clovis)

A partir de 8 ans

%d blogueurs aiment cette page :