En 1933, la propagande du régime national-socialiste allemand attaque grossièrement la Bible. En face, Mgr Faulhaber (1869-1952), archevêque de Münich, rappelle solennellement la doctrine catholique sur l’ancien Testament en cinq sermons prononcés dans la grande église Saint-Michel, aux quatre dimanches de l’Avent (3, 10, 17 et 24 décembre) puis le soir de la Saint-Sylvestre.

Ces prédications sont ensuite réunies en un volume, intitulé Judentum, Christentum, Germanentum, et diffusé sous le manteau, car sa vente en librairie a été interdite par le gouvernement nazi. Il est traduit en français par le chanoine Raymond Dulac.

Le 14 mars 1937, l’encyclique Mit brennender Sorge viendra confirmer et appuyer l’enseignement de Mgr Faulhaber. Tout en présentant une très riche synthèse sur les rapports entre l’ancien et le nouveau Testament, Mgr Faulhaber répond à des objections qui nous restent familières, puisqu’après avoir été héritées de Voltaire, elles semblent avoir été léguées par les nazis à la franc-maçonnerie, à l’islam et à la prétendue « Nouvelle Droite ».

C’est dire la grande actualité de ces sermons.

Editions du Sel, 64 pages, 7,50 euros

Vous pouvez retrouver tous les articles d'actualité religieuse de MPI, augmentés d'une revue de presse au jour le jour sur le site medias-catholique.info

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Mots clefs
23 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Un livre magnifique : Du mépris de la mort

Textes sur la mort, la sépulture et le deuil.

DU MEPRIS DE LA MORT – Textes de Démétrios Kydonès, saints Augustin, Thomas d’Aquin et Grégoire de Nysse sur la mort, la sépulture et le deuil présentés par l’Abbé Olivier Rioult aux éditions saint-Agobard.

 

%d blogueurs aiment cette page :