Le RN entre en campagne électorale : lors d’un meeting à la Mutualité, à Paris,hier dimanche 13 janvier, Marine Le Pen a présenté les douze premiers candidats de sa liste, parmi lesquels “un tiers de sortants, un tiers d’entrants et un tiers de ralliés”.

Le jeune Jordan Bardella, 23 ans, porte-parole du mouvement RN et proche de la présidente, en sera à la tête. En 3e position, figure l’ancien ministre LR de Nicolas Sarkozy et ex-député du Vaucluse, Thierry Mariani, transfuge des Républicains. Il est accompagné dans sa mutation par un autre élu des LR, Jean-Paul Garraud, qui se retrouve en 9e position sur la liste RN.

« On rejoint la liste du RN avec Jean-Paul Garraud parce qu’aujourd’hui, c’est celle qui correspond le plus à nos convictions pour changer l’Europe », a expliqué Thierry Mariani. « J’attendais une clarification du programme du Rassemblement national sur l’Europe […] Désormais le RN dit très clairement qu’il n’est pas question de revenir sur l’euro, mais qu’il faut changer la gouvernance de l’euro, le fonctionnement » a-t-il ajouté.

L’eurodéputé Nicolas Bay, actuel co-président du groupe du RN au Parlement européen, ne se situe qu’à la 7e place.

« Nous avons toutes les raisons de faire mieux qu’en 2014 » , quand le RN était arrivé victorieux avec 25% des voix et 24 élus, estime Philippe Olivier, conseiller de Marine Le Pen. « Nos adversaires chez LR et au PS ne sont plus très fringants, l’UE n’est pas glorieuse avec une chancelière allemande chancelante et un président français pas en forme » , soutient-il.

Au cours de son discours, Marine Le Pen, à la tête du parti à qui « l’effet Gilet Jaune » bénéficie le plus, s’en est pris ouvertement à Macron :

« Le 26 mai 2019, pour les électeurs, l’enjeu sera clair : il s’agira de battre Macron. »

« Le premier responsable de la situation, c’est lui ! ».

Les 12 premiers noms de la liste :

Jordan Bardella (conseiller général d’Ile-de-France) ;

Hélène Laporte (nouvelle venue, conseillère régionale de Nouvelle-Aquitaine) ;

Thierry Mariani (ancien député Les Républicains ayant rejoint le RN) ;

Dominique Bilde (députée européenne RN) ;

Hervé Juvin (essayiste) ;

Joëlle Mélin (députée européenne RN) ;

Nicolas Bay (député européen RN, coprésident du groupe RN au Parlement européen) ;

Virginie Joron (conseillère générale RN du Grand Est) ;

Jean-Paul Garraud (ancien député UMP et LR ayant rejoint le RN) ;

Catherine Griset (chef de cabinet de Marine Le Pen) ;

Gilles Lebreton (député européen RN) ;

Christiane Delannay-Clara (conseillère municipale à Saint-François en Guadeloupe).

 

Francesca de Villasmundo

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

6 commentaires

  1. Je me suis arrete au niveau “enrolé des lr ,,,la prochaine c est quoi ,,des macrons ? la grosse sionarde a fini d enfumer ,,aux dernieres elec j avais fait des km a pied pour la procuration ,a pouris 15 ,,en convalescence de chimio ,,elle a bien prit le peuple pour un con ,,affaire a suivre ,,,

  2. Alexandre Sanguedolce says:

    Elle a fait comme à Canossa pour se faire adouber.

  3. Soupape says:

    “Désormais le RN dit très clairement qu’il n’est pas question de revenir sur l’euro,
    “mais qu’il faut changer la gouvernance de l’euro,
    “le fonctionnement …”

    Ah ! bon ? vous savez ce que ça veut dire, concrètement : changer la “gouvernance” de l’euro ?
    et le “fonctionnement” de l’euro ?.

    On se paye de mots ! … et de notre figure …

    Marine nous mène en bateau depuis 2011, comme son père depuis au moins 1988 …
    Le père ne voulait pas gouverner ; la fille non plus.

    Le FN a une mission : il n’est là que pour servir d’exutoire … comme la manif pour tous …

    Tous, sont décidés … à ne rien faire !

  4. Cadoudal says:

    propos de COLLARD SUR France Inter le 10 février 2017

    lors d’une réunion entre Collard, Alliot, et la confédération des juifs de France

    et des amis d’ Israël »

    Collard a tenu ces propos :

    « On ne peut pas défendre la France si on ne défend pas les Juifs »

    « et je considère que quand Marine dit « la France aux Français »

    c’est la France aux Juifs »

    conclusion: voter RN c’est la meilleure façon de plaire au Crif , à la Licra, et au Grand Orient.

    • Très juste. Et comme les sionistes mondialistes ont détruit le christianisme partout sur la planète, il ne leur reste que l’Europe latine à liquider. L’Amérique latine étant pourrie par les sectes et la théologie de la libération, ils sont proches du but: le gouvernement mondial satanique. Les anglo-saxons ont toujours roulé pour eux. Pauvres cinglés qui vont finir en Enfer.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 35.000 € pour 2019

btn_donateCC_LG

23 % 27.040 € manquants

7960 € récoltés / 35.000 € nécessaires
Mis à jour le 15/11/2018

Il nous reste cependant 27.040 € à trouver !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !