Dans des documents officiels publiés par un organisme dépendant du gouvernement britannique, les modèles de la «troisième vague» de COVID-19 prévoient que les hospitalisation et les décès seront «dominés» par des personnes déjà vaccinées.

Le 31 mars, le Groupe scientifique britannique chargé d’analyser la modélisation de la pandémie (SPI-MO), a publié le dernier document contenant des prédictions de modélisation sur l’effet que l’assouplissement progressif des restrictions aurait sur la propagation de l’infection, les hospitalisations ultérieures et les morts. Les données sont tirées des prévisions fournies par l’Université de Warwick, l’Imperial College de Londres et la London School of Hygiene and Tropical Medicine.

Et il y a là une surprise de taille par rapport au discours officiel : les différentes institutions ont prédit l’impact d’une «troisième vague» du virus sur le service de santé du pays, et le résultat sur la population, avec les vaccinés comme comme principales victimes !

«La recrudescence des hospitalisations et des décès sera dominée par ceux qui ont reçu deux doses du vaccin, représentant respectivement environ 60% et 70% de la vague. »

Un paragraphe suivant a réaffirmé cet aveu, notant que dans la troisième vague prévue, «la plupart des décès et des admissions (…) concerneront des personnes qui ont reçu deux doses de vaccin».

En plus de mentionner le nombre élevé de membres du personnel tombant malades, le Dr K. Polyakova a mentionné comment certains développaient «des symptômes neurologiques qui ont un impact énorme sur la fonction des services de santé. Même les jeunes et en bonne santé sont en congé pendant des jours, certains pendant des semaines et certains nécessitent un traitement médical. Des équipes entières sont éliminées alors qu’elles sont allées se faire vacciner ensemble. »

 

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

2 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

A lire absolument !

Ce numéro 80 de la revue Civitas est un numéro spécial de 100 pages.

On y trouvera d’une part un dossier consacré au Great Reset. Pour beaucoup cette expression (en français Grande Réinitialisation) demeure un peu mystérieuse. Pourtant, il ne s’agit pas d’une question anecdotique, bien au contraire.

On retrouve dans cette revue les interventions de Monseigneur Viganò, qui a exercé d’éminentes fonctions à la Curie et dans la diplomatie vaticane (Nonce aux États-Unis), Xavier Poussard directeur de la lettre confidentielle Faits et Documents, Lucien Cerise, Modeste Schwartz et Pierre Antoine Plaquevent spécialistes reconnus de cette question, Xavier Moreau, grand spécialiste de la Russie, Le général Delawarde ainsi que la courageuse Cassandre Fristot qui relate les persécutions et les condamnations dont elle a été victime pour avoir simplement porté, dans une manifestation, une pancarte avec la question QUI ?

On sait aujourd’hui qu’il est des questions qu’il est interdit de poser…

A commander dès maintenant sur MCP pour 10 € seulement !

 

%d blogueurs aiment cette page :