Malgré les carnets de commandes bien remplis, les travailleurs d’ArjoWiggins pourraient bien perdre leur emploi. C’est l’histoire d’une vieille usine française étranglée par des financiers apatrides…

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

7 commentaires

  1. Isabelle P says:

    Comme la création appartient au Créateur… une usine devrait appartenir à ceux qui la font tourner.

  2. Isabelle P says:

    Parole de fionistes : “… il faut que nous établissions le commerce sur une base spéculative, ce qui aura pour résultat d’empêcher les Gentils de retenir entre leurs mains les richesses tirées de la production du sol; par la spéculation, elles passeront dans nos coffres.”

  3. balaninu says:

    Ceci explique cela ! Merci Isabelle P !

  4. toto says:

    Blague en Algérie dans les années 1950
    Un catholique à un juif:
    “comment vous faites, vous les juifs, pour nous prendre tout l’argent que nous gagnons”
    Le juif répond: “comment vous faites, vous les catholiques, pour gagner tout l’argent que nous vous prenons?”

  5. toto says:

    Dialogue entre juifs:
    “il n’y a pas que l’argent dans la vie!”
    “Et oui, il y a aussi l’Or!”