Yvan Stefanovitch, journaliste, est l’auteur de nombreux ouvrages qui dénoncent les usages abusifs de l’argent public.

A un an de la présidentielle de 2017, à un moment où les électeurs sont devenus complètement désabusés par le comportement des politiques, qu’en est-il des privilèges et super-privilèges des hôtes du palais du Luxembourg ?

Bernard Saugey, haut dignitaire de la GLNF (Grande Loge nationale française) n’occupe pas aujourd’hui son poste consensuel de premier questeur du Sénat par hasard. Ce personnage  peu connu du grand public, sorte de ministre des Finances de la Haute Assemblée, a été élu à l’issue d’une élection primaire au sein de l’UMP. Bernard Saugey est le président d’honneur de la fraternelle maçonnique regroupant environ 400 députés, sénateurs, leurs collaborateurs et fonctionnaires des deux assemblées. Franc-maçon le plus connu de Grenoble, le premier questeur du Sénat aime le secret et se déclare “très heureux que le budget de la Haute Assemblée fût opaque, sans quoi les gens pourraient se livrer à des remarques idiotes “…

Il fallait donc investiguer. C’est ce qu’a fait Yvan Stefanovitch. Voici une enquête courageuse sur certaines pratiques en vigueur au sein de la Haute Assemblée. Cette enquête commence par mettre en évidence que le Sénat fait tout pour dissimuler la présence réelle ou l’absence d’un sénateur dans l’Hémicycle ou en commission. Différents subterfuges existent pour venir compliquer ce constat qui devrait être tout simple.

Ce livre révèle l’identité des 14 sénateurs sanctionnés financièrement au dernier trimestre 2015 pour absentéisme. Ils devaient subir une retenue financière de 2.130 euros sur leur indemnité parlementaire en fonction du nouvel article 23 bis du règlement du Sénat. Or, quatre de ces 14 sénateurs ont révélé ne pas avoir subi cette retenue. Bienvenue dans un monde trouble ou la tricherie règne en maître !

Les multiples révélations de cet ouvrage ne vont pas freiner la perte de confiance des électeurs envers les élus de la République.

Le Sénat, un paradis fiscal pour des parlementaires fantômes, Yvan Stefanovitch, éditions du Rocher, 252 pages, 18,90 euros

A commander en ligne sur le site de l’éditeur

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

6 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Avez-vous lu les 4 évangiles ? Dans leur intégralité ?

Non, certainement. Beaucoup de chrétiens n’en connaissent malheureusement que de courts extraits lus à la messe.

Si vous en connaissiez le trésor, vous ne perdriez pas une minute. Ce livre ne peut-être plus beau, ce sont tous les détails de la vie de NSJC racontés par les 4 évangélistes.

%d blogueurs aiment cette page :