Le tribunal correctionnel de Paris a prononcé hier la relaxe de l’abbé Xavier Beauvais, poursuivi pour injure publique raciale parce qu’il avait scandé “Y’a bon Banania, y’a pas bon Taubira” au cours d’une manifestation en 2013.

Si les expressions y’a bon et y’a pas bon sont parfois perçues comme choquantes, leur caractère véritablement outrageant et raciste n’est toutefois pas totalement avéré, sauf à considérer, ce qui n’est pas démontré, qu’elles ne pourraient être employées que par des personnes de couleur noire“, a estimé le Tribunal correctionnel de Paris.

Le tribunal rappelle également, comme l’avait signalé l’abbé Beauvais lors de son audience, que l’abbé a connu

“l’époque où le slogan incriminé ne faisait l’objet d’aucune controverse et était associé à un produit populaire présent dans quasiment tous les foyers français”.

Les juges ont conclu que l’abbé Beauvais avait pu

“utiliser le slogan litigieux en privilégiant son côté pseudo-humoristique, et la possibilité de faire à la fois rimer le produit concerné avec le nom de Mme Taubira et coïncider le nombre de pieds des deux propos dans une formule, procédé d’usage courant dans toute manifestation, ainsi qu’en attestent par exemple, dans un registre similaire, les formules “Mitterrand fous le camp” ou “Sarkozy ça suffit”.”

L’abbé Xavier Beauvais, ancien curé de Saint-Nicolas-du-Chardonnet, est aujourd’hui Prieur à Marseille. Il est aussi le conseiller en doctrine de l’Eglise de l’Institut Civitas.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Vaccin, ce que l'on vous cache

Numéro 77 de la revue de CIVITAS,

Un numéro qui contient de la dynamite !!!

N'hésitez pas à vous abonner ! Un abonnement annuel à 30 € seulement !

3 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Revue choc sur le vaccin : un scandale moral, médical et politique

La dernière revue de CIVITAS arrive, c’est un baton de dynamite ! Vous pouvez déjà la précommander !

La célèbre généticienne Alexandra HENRION CAUDE y donne un entretien exclusif et explosif, et le père Joseph y aborde avec rigueur et clarté le scandale moral.

Vaccin, ce que l’on vous cache

Numéro 77 de la revue de CIVITAS,

Un numéro qui contient de la dynamite !!!

N’hésitez pas à vous abonner !

Un abonnement annuel à 30 € seulement !

%d blogueurs aiment cette page :