A relire après la découverte d’Epstein pendu dans sa cellule, ce tweet parodique (un faux compte d’Hillary Clinton) datant du… 8 juillet… Signe que les plaisanteries allaient bon train, aux Etats-Unis, sur le sort qui attendait Jeffrey Epstein.


Pour les anglophobes je traduis ce tweet du 8 juillet :

“Jeffreys Epstein était pour nous, depuis des années un ami tellement proche.
Quand il attentera à ses jours la semaine prochaine, le jeudi vers 14h 45, de deux coups de feu tirés derrière la tête, cela sera tellement inattendu que ce sera pour nous tous un grand coup de massue.”

Rappelons qu’Hillary Clinton ne doit rien ignorer des frasques de son mari Bill avec son ami Jeffrey Epstein, organisateur de soirées spéciales avec adolescentes

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

22 commentaires